Le gouvernement incite les PME à adopter le télétravail

CloudEntreprise

Frédéric Lefebvre, le Secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat et des PME, a dévoilé un plan destiné à favoriser le développement du télétravail au sein des petites structures en France.

C’est un fait : le télétravail a du mal à entrer dans les mœurs françaises. En effet, en France, pour un salarié et l’entreprise qui l’emploie, travailler de chez soi ou en situation de mobilité ne coule pas de source.

Selon les chiffres dévoilés par Frédéric Lefebvre ce 14 novembre, seulement 9% des salariés travaillent depuis leur domicile ou en situation nomade à l’aide des NTIC en France.

Le Secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME et de la Consommation considère en effet “notre pays […] très en retard”, lors d’une conférence sur le télétravail et les télécentres organisée à Bercy.

Pourtant, la pratique du télétravail tend clairement à se développer dans le reste de l’Europe, avec un taux de 18% de télétravailleurs en moyenne dans l’Union européenne. Il s’élève à plus de 30% dans les pays scandinaves et à 28% aux Etats-Unis.

Et la situation est particulièrement alarmante dans les TPE et les PME. Frédéric Lefebvre a souligné que le télétravail est chose rare dans les petites entreprises.

15% des entreprises de 10 à 19 salariés étaient concernées par ce mode de travail en janvier 2008. Ce taux grimpe à 27% pour les  entreprises de 20 à 249 salariés et à 65% des entreprises de plus de 250 salariés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur