Le gouvernement veut mesurer les usages numériques culturels

Mobilité

Le ministère de la Culture a présenté un nouvel observatoire dédié à ce thème. Les pratiques du peer to peer seront scrutées.

Renaud Donnedieu de Vabres vient d’inaugurer l’Observatoire des usages numériques culturels. Une initiative gouvernementale qui était attendue mais son objet initial a évolué. En début d’année, le ministre de la Culture et de la Communication évoquait plutôt la création d’un “observatoire des échanges de contenus afin d’avoir une idée claire du phénomène de la contrefaçon”.

Ce nouvel outil d’analyse réunit de nombreux organismes représentant les professionnels de la musique, du cinéma, de laudiovisuel, de lédition, de linternet, de la télévision, de la radio, les fabricants de matériels high-tech et les associations de consommateurs.

Les objectifs de cette Observatoire, qui sera supervisé par le Département des études, de la prospective et des statistiques du ministère de la Culture, sont transversaux. Il permettra notamment de mesurer les offres marchandes en ligne doeuvres dématérialisées (musique, cinéma, jeux?), d’analyser les “pratiques numériques culturelles”, “d’apprécier les nouveaux usages des technologies nouvelles” (notamment les pratiques de pair-à-pair) et de réaliser des études économiques spécialisées.

En guise de réflexions initiales, une première étude consacrée au “téléchargement sur les réseaux de pair-à-pair” a été présentée (à récupérer sur le site du ministère sous fichier PDF). Elle a été réalisée sur la base d’une enquête auprès de plus de 9000 internautes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur