Le GPS à son maximum de précision

Mobilité

Après quatre ans de discussion, le président Clinton vient d’annoncer la fin du cryptage des signaux GPS par l’armée américaine. En effet, jusqu’à présent, la précision des appareils civils de positionnement était de l’ordre de 100 mètres autour du point exact.

Malgré ce que prétend son petit court métrage, le président américain ne fait pas que du jardinage et des cocotes en papier en ce moment. Il mène aussi a terme de grands projets concernant la société de l’information. Comme par exemple, ordonner la fin du cryptage des signaux GPS par l’armée américaine.

En effet, les militaires américains pour conserver un avantage stratégique sur d’éventuels ennemis intérieurs ou extérieurs, cryptaient les signaux GPS des appareils grand public, destinés par exemple aux marins. Si les signaux ainsi brouillés n’étaient pas totalement inutilisables, la position qu’ils communiquaient n’était fiable qu’à environ 100 mètres près. Une situation qui s’avérait problématique pour un bateau naviguant près des cotes en pleine nuit noire. Désormais, aucun cryptage ne devrait subsister. Du coup, la précision du système devient optimale pour tout le monde, c’est-à-dire environ 20 mètres. Cette décision devrait permettre un vrai décollage du marché des systèmes de positionnement global.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur