Le Grid Computing fait son chemin dans les entreprises

Cloud

Selon une étude d’Oracle, le Grid Computing est de plus en plus reconnu par les entreprises mondiales mais les cas concrets d’adoption de cette technologie restent rares.

Les entreprises connaissent de mieux en mieux la technologie de Grid Computing – qui consiste à mutualiser les ressources d’un réseau afin d’en optimiser la productivité – ainsi que ses avantages en termes de retour sur investissement. Cependant, cette meilleure connaissance de la technologie ne reflète pas encore le niveau de mise en oeuvre de projets concrets. C’est ce que montre le dernier Oracle Grid Index, un indice établi sur la base d’une étude réalisée “de façon indépendante” par le cabinet d’analyses Quocirca, spécialisé dans les technologies de l’information.

L’analyse d’Oracle se fonde sur différents indices, sur une échelle de 0 à 10, permettant d’évaluer notamment l’évolution de la connaissance et de l’adoption de cette technologie par les entreprises. L’indice global, qui regroupe l’ensemble de ces critères, montre ainsi une progression de 3,1 à 4,39 pour l’Europe entre septembre 2004 et aujourd’hui. L’évolution de ce critère est similaire pour les zones Amérique du Nord et Asie-Pacifique.

Si les entreprises françaises ont nettement amélioré leur connaissance de cette technologie, elles doivent “encore progresser dans les autres domaines”. Les indices globaux de l’Italie et de l’Espagne sont également en forte hausse sur la période de référence, respectivement + 42 % et + 75 %. Les pays du nord de l’Europe se positionnent quant à eux comme les leaders mondiaux de l’adoption du Grid Computing.

L’Europe en position d’outsider

L’étude d’Oracle souligne également la différence entre d’une part les entreprises européennes et nord-américaines, et d’autre part leurs concurrentes de la région Asie-Pacifique. Ces dernières, bien qu’elles soient aujourd’hui “clairement en retrait pour l’adoption”, disposent en effet d’un fort potentiel de mise en oeuvre dans la mesure où les indices de standardisation et de consolidation, deux paramètres essentiels pour le Grid Computing, y sont nettement plus élevés.

Pour Sergio Giacoletto, vice-président exécutif d’Oracle pour la zone EMEA, “l’utilisation du Grid pour répondre à une concurrence mondiale de plus en plus vive est essentielle si l’Europe veut améliorer sa compétitivité économique”. Selon Oracle, le Vieux Continent aurait ainsi sa carte à jouer dans la course au leadership mondial des technologies de Grid Computing.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur