Le groupe La Poste choisit Ogone pour l’affranchissement en ligne sur Colissimo.fr

Mobilité

Le prestataire de services “e-paiement” signe une nouvelle référence dans ce domaine après Chronopost.

La mise en route de la plate-forme de paiement Ogone pour le compte de Colissimo.fr s’est déroulée progressivement : les tests de ce service en ligne du groupe La Poste-ColiPoste pour l’affranchissement en ligne en vue de l’envoi de colis ont démarré en décembre 2007. Mais le lancement officiel est survenu début 2008.

C’est un service utile pour les internautes vendeurs sur des plates-formes d’intermédiation comme eBay ou PriceMinister : après avoir préparé son colis chez lui, l’expéditeur peut régler le montant de l’affranchissement par carte bancaire sur le site Internet et d’imprimer le bordereau de transport. Il devra se rendre à son bureau de poste, qui procédera aux vérifications d’usage pour envois du colis.

“Il s’agit d’un service améliorant les prestations de la Poste auprès de ses clients, ce qui relève d’un plan général, confie Patrick Flamant, directeur France d’Ogone. Cette amélioration vise directement à diminuer les files d’attente dans les bureaux de Poste, notamment auprès de toute la population des e-payeurs.”

Les retombées sont immédiates : depuis la mise en service de ce service sur Colissimo.fr, on enregistre entre 200 et 250 commandes d’affranchissements pour l’envoi de 300 colis (une demande d’affranchissement porte parfois sur plusieurs colis).

Ce n’est pas une première pour Ogone dans ce domaine : l’opérateur européen de services de paiement pour le commerce électronique (dont le siège est basé à Bruxelles) avait déjà fourni en 2007 sa solution à une autre division du groupe La Poste encore plus important : Chronopost International (filiale à 100% de GeoPost – Groupe La Poste présente sur le marché du courrier express).

“Il s’agit exactement du même service : le paiement en ligne d’un bon d’achat non matérialisé”, précise Patrick Flamant. Sans aucun doute, le fait d’être déjà le fournisseur de la Poste pour le compte de Chronopost a pesé dans la balance dans le choix final de Colissimo.

Importation automatique des demandes de remboursement

Selon le fournisseur de solutions d’e-paiement, c’est le back-office de sa plate-forme qui fait la différence. La plate-forme permet de gérer l’ensemble des transactions, quel que soit le moyen de paiement utilisé, de visualiser leur historique et d’importer automatiquement les demandes de remboursements. “Si le système Ogione a été retenu, c’est qu’il présente l’avantage d’être rapide et universel dans le système d’information du marchand”, assure Patrick Flamant.

On relève enfin des améliorations en cours, très ponctuelles, sur le paiement qui doit parfois être rectifié. Par exemple, un client de Colissimo.fr arrive à la Poste avec un colis de 10 kg alors qu’il a payé à distance pour un poids de 5. Le paiement sera corrigé à partir du numéro de carte bancaire qui aura été stocké. La société Ogone est certifié PCIDSS (Payment Card Industry Data Security Standard), ce qui correspond à une des normes essentielles pour le paiment sécurisé. Cette certification est renouvellée chaque année.

Ogone dispose actuellement de cinq filiales en Europe (Autriche, Allemagne, Suisse, Pay-Bas et France… ) mais elle dispose de relais de commercialisation dans 25 pays. La société belge, qui dispose d’un effectif global de 75 personnes, ne communique pas son chiffre d’affaires. Elle regarde avec un grand intérêt les larges perspectives de développement dans le domaine des terminaux de paiement en vente de proximité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur