Le groupe PagesJaunes va tomber dans l’escarcelle de KKR

Mobilité

Le fonds d’investissement américain propose 3,3 milliards d’euros pour
reprendre la participation de France Télécom dans sa filiale annuaire.

Le dossier de la vente du groupe PagesJaunes évolue rapidement. Après avoir annoncé la mise en vente de sa filiale annuaire au début du mois du juin (voir édition du 7 juin 2006), l’opérateur télécom a décidé de donner l’exclusivité à la proposition de reprise par KKR. La semaine dernière, le groupe Vivendi avait fait savoir qu’il trouvait le coût d’acquisition du groupe PagesJaunes trop élevé.

Ce fonds d’investissement américain serait prêt à acquérir la participation de France Télécom dans le service annuaire (soit 54%) pour un montant de 3,3 milliards d’euros. Dans un communiqué de presse, KKR a aussitôt indiqué qu’il comptait “poursuivre la stratégie du groupe PagesJaunes avec son équipe de direction”. Il n’a pas émis de commentaire sur le volet social.

KKR (acronyme de Kohlberg, Kravis Roberts & Co) est l’un des plus puissants fonds d’investissement. Il a KKR dans le monde, qui a opéré 130 transactions dans différents secteurs d’activité (chimie, communication, santé, immobilier, industrie, médias, énergie?) d’une valeur globale de 162 milliards de dollars en presque trente ans d’existence.

L’offre de KKR sera soumise au conseil d’administration de France Télécom le 26 juillet prochain, juste avant la publication des résultats semestriels de l’opérateur prévus le lendemain. Vendredi dernier, PagesJaunes a annoncé un chiffre d’affaires de 512,4 millions d’euros au premier semestre 2006, en hausse de 6,4% par rapport au premier semestre 2005 et un résultat net en hausse de 9,5% à 131,5 millions d’euros.

Le business des activités des services en ligne en France se développe bien. Le CA semestriel des outils multimédia (PagesJaunes.fr en tête) a progressé de 8,9% à 153,2 millions d’euros, soit presque 33% du CA du groupe PagesJaunes en France. La mise en ligne des photos aériennes sur l’annuaire en ligne dans le courant du premier semestre 2006 semble avoir rencontré un certain succès d’audience (3 millions de pages vues en moyenne depuis leur mise en ligne). Plus largement, PagesJaunes.fr est l’un des premiers sites français en termes de fréquentation avec 64 millions de visites en juin (source Cybermétrie ? Médiamétrie/eStat).

Sur le front des annonceurs, le nombre d’annonceurs sur PagesJaunes.fr s’élève à presque 356 000 à fin juin, soit une hausse de 8,3% en un an. Pour développer le volet de mise en relation téléphonique directe entre annonceurs et prospects, l’annuaire en ligne développe un module dédié. L’offre du service d’appel gratuit pour entrer en contact avec un professionnel va être généralisée. À fin juin, 50 000 annonceurs ont adopté cette formule. Le groupe annuairiste exploite également un service en ligne homologue à travers sa filiale espagnole : QDQ.com. Mais son influence est moindre : au cours du premier semestre 2006, son chiffre d’affaires s’est élevé à 3,9 millions d’euros (en hausse de 45,5%).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur