Le haut débit comme levier de développement territorial

Mobilité

Une série de mesures pour “accompagner les territoires vers le haut débit” a été mise en place par le Gouvernement. Elle bénéficiera d’une première enveloppe de 100 millions d’euros.

Le développement du haut débit en France est un sujet régulièrement abordé par le gouvernement lors des Comités interministériels d’aménagement et de développement du territoire (Ciadt). Les pouvoirs publics se sont engagés à parvenir à un seuil de 10 millions d’abonnements à l’Internet haut débit en France en 2007. Pour l’instant, la France se situerait au-dessus de la moyenne européenne : cinq millions de Français disposeraient d’un accès à haut ou moyen débit, soit 8 % de la population globale.

A l’occasion du dernier Ciadt qui s’est déroulé mardi 14 septembre, le gouvernement a énoncé une série de mesures pour “accompagner les territoires vers le haut débit”. La principale mesure est la création d’un fonds national de soutien au déploiement du haut débit sur la période 2004-2007. Il serait doté d’une enveloppe initiale de 100 millions d’euros, issus des fonds structurels européens dédiés aux problématiques d’aménagement du haut débit sur les territoires.

Des réseaux de communication électroniques

Cette nouvelle structure de soutien financier permettra de mettre en place une cinquantaine de réseaux de communication électroniques à haut débit dans les départements et les agglomérations. De son côté, la Caisse des dépôts et consignations (CDC), qui joue le rôle de bailleur de fonds pour le déploiement d’infrastructures haut débit au niveau local, recense 200 projets en cours. Pour avoir une idée plus précise de la cartographie des réseaux haut débit, la Datar et l’observatoire des télécommunications Ortel vont développer un outil interactif qui pourrait être accessible en ligne.

Le gouvernement prête également une attention particulière aux technologies alternatives à l’ADSL et au câble. Le ministère chargé de la Recherche et la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale (Datar) ont ainsi lancé un appel à projets d’expérimentation avec une enveloppe de cinq millions d’euros à la clé. Un deuxième appel à projets doté de six millions d’euros et portant sur les usages de l’Internet haut débit a également été proposé. Un complément financier de deux millions d’euros est attendu pour la période 2005-2006.

Le haut débit pour soutenir la compétitivité des entreprises

Le Ciadt a également abordé le volet “Pôles de compétitivité” dans lequel le haut débit est de nouveau mis en avant. Une enveloppe d’un million d’euros est attribuée au développement des usages et à l’appropriation par les PME des nouvelles technologies numériques. La CDC devrait soutenir en fonds propres les projets de développement du très haut débit dans ces “pôles de compétitivité”, censés combiner les ressources des entreprises, des centres de formation et des unités de recherche présentes sur un même territoire et développer des partenariats favorisant la compétitivité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur