Le haut débit mobile prêt à vivre ses moments forts

Mobilité

Les analystes du cabinet ABI Research prédisent une croissance considérable
des technologies 3G et WiMax sur le marché grand public.

Le haut débit mobile basé sur les technologies cellulaires 3G ou WiMax mobile s’apprête à envahir le marché grand public de masse, à en croire les experts.

Selon une nouvelle étude d’ABI Research, les appareils photos numériques, les lecteurs médias et les consoles de jeux vidéos portables offrent de plus en plus de connexions Internet haut débit sur mobile.

Les analystes estiment que les ventes annuelles de ces produits devraient frôler les 50 millions d’unités à l’horizon 2012.

“A court terme, les appareils portables connectés utiliseront essentiellement des connexions cellulaires 3G,” a déclaré l’analyste d’ABI Philip Solis.

“Mais le marché de la 3G est fragmenté. Il y a les technologies EV-DO et les technologies HSDPA, et les différents opérateurs utilisent différentes fréquences dans les différentes régions du monde. Une telle fragmentation représente un défi majeur. En outre, ces produits doivent parvenir à s’imposer face aux smartphones qui intègrent de plus en plus des fonctions similaires. “

Selon Philip Solis, les premiers produits ont déjà fait leur apparition en Corée du Sud. Deux lecteurs vidéos portables ? l’iStationNetforce de Digital Cube et le Q5 de Cowon ? offrent des connexions 3G grâce à des modules HSDPA complémentaires.
Le premier véritable produit de cette catégorie à offrir la technologie HSDPA intégrée est l’appareil photo numérique VLUU i70 de Samsung.

L’appareil 7,2 mégapixels peut également prendre des séquences vidéos, lire des e-books, recevoir la télévision T-DMB, lire des fichiers MP3 et vidéos et permettre à l’utilisateur d’envoyer ou de télécharger des photos et des vidéos.

Mais ABI Research pense que ce marché sera rapidement dominé par les consoles de jeux vidéos portables et par les lecteurs médias.

Les plates-formes Snapdragon de Qualcomm et Mobile Extreme Convergence de Freescale favoriseront le développement des appareils cellulaires, et les produits WiMax profiteront d’un large écosystème de fournisseurs de semiconducteurs WiMax.

“A plus long terme, la technologie WiMax présente un meilleur potentiel que les connexions cellulaires pour ce type de produit”, ajoute Solis. “Il s’agit d’un réseau IP doté d’une architecture plus simple et offrant une meilleure connexion à Internet. En s’engageant dans la voie du WiMax, Sprint encouragera fortement le développement de ces produits pour permettre aux marchés américains de se maintenir face à la Corée et au Japon.”

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 16 avril 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur