Le haut débit représente 40 % des abonnements Internet en France

Cloud

Dans son nouvel observatoire du marché de l’Internet grand public et professionnel, l’ART recense presque onze millions d’abonnements en France, dont 40 % en haut débit.

Pour mieux cerner l’évolution du paysage de l’Internet français, l’Autorité de régulation des télécoms (ART) publie un nouvel outil de statistiques appelé l’Observatoire du marché de l’Internet. Pour cette première publication portant sur le premier trimestre 2004, 23 acteurs télécoms sur 32 contactés (dont les principaux fournisseurs d’accès Internet comme Wanadoo, Free ou AOL) ont accepté de fournir leurs données.

L’ADSL largement en tête

Au 31 mars 2004, l’ART recense 10,9 millions d’abonnements à des offres Internet grand public et professionnelles, dont 4,4 millions en haut débit (soit 40 %). Sans grande surprise, les technologies xDSL (comprenant donc l’ADSL) arrivent en première position avec 3,9 millions de comptes recensés, suivies du câble qui compte 416 000 accès haut débit.

Sur les 6,5 millions de comptes bas débit, 59 % sont l’objet de formules forfaitaires, la proportion restante étant rangée dans la catégorie “comptes d’accès gratuit”. Le chiffre d’affaires tiré du marché de l’Internet est plus important du côté du haut débit : au premier trimestre 2004, il s’élève à 594 millions d’euros, dont 62 % proviennent des accès xDSL et câble.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur