Le héraut de la recherche informatique Jacob Goldman meurt à 90 ans

Cloud

Le Palo Alto Research Center a perdu son co-fondateur avec le décès de Jabob E. Goldman. Au sein de Xerox, il aura prôné l’investissement dans la recherche et développement, et marqué l’histoire de l’informatique.

Jacob E. Goldman s’est éteint mardi dernier à l’âge de 90 ans. Il est à l’origine du centre de recherche Xerox PARC, qui a entre autres inventé les interfaces modernes de nos systèmes d’exploitation.

Né en juillet 1921, l’homme a fait des études de physique à l’université de Pennsylvanie aux Etats-Unis.

Il est ensuite débauché de la Ford Motor Company par Xerox en 1968. Il pousse alors pour qu’un centre de recherche soit créé.

Il obtient gain de cause avec le Xerox Palo Alto Research Center (Xerox PARC devenu PARC ensuite) qui voit le jour en 1970 en Californie.

Il est alors vice-président senior de la recherche et développement, et durant les 5 premières années de l’existence de ce centre de recherches en informatique, le budget qui est alloué au PARC passe de 60 à 165 millions de dollars.

Goldman fut le chantre de la R&D, n’hésitant pas à expliquer qu’il peut s’écouler dix années avant qu’elle ne porte ses fruits. Une décennie aura justement permis à des innovations majeures de voir le jour.

Ainsi, c’est dans les laboratoires du PARC que l’impression laser est mise au point. Le PARC accouche également du protocole ethernet.

Le langage orienté objet est aussi à mettre à l’actif de ce centre de recherche, tout comme le premier éditeur de type WYSIWYG (What you see is what you get).

Mais s’il est une innovation majeure qui a révolutionné et jeté les bases des systèmes d’exploitation des futurs ordinateurs, c’est bien l’Interface Graphique Utilisateur (GUI en anglais) mise en œuvre dans l’ordinateur Xerox Alto du PARC en 1973.

L’interface dispose d’icônes, de menus déroulants et des fenêtres qui mettent en oeuvre le “pointer et cliquer”. Les travaux sur le GUI avaient été initiés en 1968 par Douglas Engelbart.

Apple et Microsoft reprendront plus tard cette approche dans leurs propres systèmes d’exploitation. Tout d’abord, c’est la firme de Cupertino qui le popularisera avec le Macintosh.

Pour la petite histoire, Steve Jobs visita le PARC en 1979 et en ressorti avec des idées plein la tête. Devant un ordinateur Alto, le fondateur d’Apple se serait écrié : “Pourquoi n’en faites vous rien ? C’est la plus grande chose qui soit. C’est révolutionnaire ! ” rapporte le New Yorker.

Et c’est peut-être tout le drame de Xerox : ne pas avoir su capitaliser sur ses innovations.

Jacob E. Goldman prit ensuite sa retraite en 1982. Mais il restera à jamais comme le co-fondateur d’un centre de recherche majeur dans l’histoire de l’informatique.

 

Logo : © HP_Photo – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur