Le Kindle d’Amazon est “un pur produit d’importation” selon Michaël Dahan (Bookeen)

Mobilité

Alors que le Kindle, le lecteur d’e-books d’Amazon arrive en France, son concurrent français Bookeen estime qu’il est mal adapté au marché européen.

A l’ombre des géants Amazon et Sony, le français Bookeen, qui fournit des lecteurs de livres électronique,s tire son épingle du jeu en étant le numéro deux du marché des e-books en Europe, derrière Sony et ses Reader.

Créé en 2003 par Michaël Dahan et Laurent Picard, Bookeen commercialise deux modèles de lecteurs d’e-books, le Cybook Opus et le Cybook Gen3. Le constructeur français n’a pas élaboré sa propre plate-forme de téléchargements d’e-books, et pour cause : les utilisateurs des Cybook peuvent aller piocher des livres électroniques sur d’autres plates-formes en ligne.

A cet effet, Bookeen a adopté le format ePub et a conclu des partenariats avec des kiosques locaux de téléchargements d’e-books multi-formats (la Fnac en France ou Libri.de en Allemagne). Bookeen permet également, dans la cadre d’un partenariat avec Google, de télécharger plus d’un million d’ouvrages gratuitement numérisés par Google Books.

Avec un chiffre d’affaires de 1,865 million d’euros réalisé en 2008 et un bénéfice de 547 000 euros, le regard de Bookeen se porte désormais vers les Etats-Unis, où le constructeur français a fait son entrée ce mois-ci.

“Pour concurrencer Sony et Amazon, nous avons noué aux Etats-Unis un partenariat avec la plus importante libraire indépendante américaine”, a expliqué Michaël Dahan, à ITespresso.fr.

“C’est un pur produit d’importation : fait par un Américain et commercialiser avec des offres américaines”

Un vrai chassé croisé puisque le Kindle de son concurrent Amazon lancera, lui,  son lecteur d’e-books en France dès le 19 octobre. Même si Michaël Dahan concède que l’arrivée sur le marché français de cet acteur majeur, qui s’octroie déjà 60% du marché américain des e-books, “dynamisera le marché et le rendra plus crédible”, il souligne également que le Kindle ne s’adapte absolument pas au marché français : “C’est un pur produit d’importation : fait par un Américain et commercialiser avec des offres américaines”, note-t-il.

En effet, le Kindle pour l’Europe ne sera disponible qu’à partir de la plate-forme américaine d’Amazon, pour 279 dollars, sans compter les taxes d’importation et de douane.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur