Le laser au service du vinyle

Mobilité

Remplacer le diamant des platines disque par un rayon laser, c’est ce que propose la société ELP avec son Laser Turntable (tourne-disque laser). Avantages immédiats : plus aucun frottement, donc plus d’usure, donc plus de rayures. Inconvénient : il est absolument hors de prix.

ELP, une société américano-japonaise, a mis au point le Laser Turntable, un appareil qui lit les disques vinyles à l’aide d’un rayon laser au lieu du traditionnel diamant. Plus précisément, il s’agit de cinq faisceaux lumineux qui, selon des angles différents, se focalisent sur le microsillon pour en décrypter les sons. Lesquels conservent leur format analogique et sont retransmis comme tels à travers les connexions, elles aussi, analogiques, vers l’amplificateur.

L’appareil en lui-même ressemble à une grosse platine CD. Un plateau à tiroir accueille trois formats de disques (30, 25 et 17 cm) qu’il peut lire à des vitesses de rotation variant de 30 à 90 tours par minutes (rpm) et réglables par incréments de 0,1 rpm. Les 33 tours sont donc aussi bienvenus que les 45 et même les 78 tours. Le Laser Turntable peut lire jusqu’à quinze plages par face et offre quasiment les mêmes options qu’une platine CD audio (choix des plages, répétition d’un morceau, temps restant, etc.).

Préservez vos disques vinyles de l’usure

L’intérêt immédiat du Laser Turntable est l’absence de frottements et donc d’usure du disque, sans oublier ses inévitables rayures. Le “scratch” qu’elles provoquent au passage de la pointe du diamant est atténué par la “délicatesse” des lasers. Même les disques voilés sont exploitables, selon le constructeur. En revanche, les galettes de couleur sont inappropriées par manque de réflexion de la surface.

Si le Laser Turntable intéressera les puristes du son analogique et ceux qui souhaitent continuer à écouter leur collection de 33 tours, il s’adresse avant tout aux mélomanes fortunés. Le modèle LT-1LA, qui offre une vitesse de rotation variant entre 30 et 50 rpm, est commercialisé à 13 500 dollars (plus de 95 000 francs) et le LT-1XA (30 à 50 rpm et 60 à 90 rpm) s’acquiert à 20 500 dollars (plus de 145 000 francs). Sans compter les frais de port. A 19 kg l’objet, la facture risque de s’alourdir de quelques centaines de francs. A ce tarif, ELP fournit un système de nettoyage non abrasif par extraction de la poussière sous vide. Cela reste quand même inaccessible.

Pour en savoir plus : Le site de ELP (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur