Le LHC pourrait être hors service jusqu’au printemps

Cloud

Un problème électrique à endommagé une section du LHD (Large Hadron Collider). Il faudra au moins deux mois au Cern pour réparer.

Une nouvelle panne du LHC (Large Hadron Collider) pourrait entraîner l’arrêt de l’appareil jusqu’à l’année prochaine. D’après le Cern (l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire), une connexion électrique défectueuse entre deux aimants a provoqué une importante fuite d’hélium. La section correspondante du LHC doit être réparée.

Il faudra un mois pour réchauffer cette section de façon à ce qu’elle puisse être réparée en toute sécurité, puis un autre mois pour la refroidir à nouveau et pouvoir l’utiliser. “Pour la même panne, plutôt courante pour une machine supraconductrice classique, la durée des réparations serait une question de jours”, déclare le Cern. “Une évaluation complète est en cours, mais il est déjà clair que la section devra être réchauffé pour les réparations”.

Le Cern a toutefois déclaré que le LHC ne sera pas en activité en hiver, afin d’éviter de drainer les systèmes locaux de fourniture d’énergie. Lorsqu’il est en fonctionnement, il consomme assez d’électricité pour alimenter toute la ville de Genève. Il s’agit de la seconde panne affectant le LHC depuis sa mise en route le 10 septembre dernier. Un transformateur de 30 tonnes avait déjà dû être remplacé quelques heures après les tests.

Dans un autre domaine, le rap des scientifiques du LHC (qui a été vu par plus de quatre millions de personnes) est maintenant devenu si populaire qu’il est proposé comme sonnerie de téléphone par la société américaine Funmobility.

Une nouvelle panne du LHC (Large Hadron Collider) pourrait entraîner l’arrêt de l’appareil jusqu’à l’année prochaine. D’après le Cern (l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire), une connexion électrique défectueuse entre deux aimants a provoqué une importante fuite d’hélium. La section correspondante du LHC doit être réparée.

Il faudra un mois pour réchauffer cette section de façon à ce qu’elle puisse être réparée en toute sécurité, puis un autre mois pour la refroidir à nouveau et pouvoir l’utiliser. “Pour la même panne, plutôt courante pour une machine supraconductrice classique, la durée des réparations serait une question de jours”, déclare le Cern. “Une évaluation complète est en cours, mais il est déjà clair que la section devra être réchauffé pour les réparations”.

Le Cern a toutefois déclaré que le LHC ne sera pas en activité en hiver, afin d’éviter de drainer les systèmes locaux de fourniture d’énergie. Lorsqu’il est en fonctionnement, il consomme assez d’électricité pour alimenter toute la ville de Genève. Il s’agit de la seconde panne affectant le LHC depuis sa mise en route le 10 septembre dernier. Un transformateur de 30 tonnes avait déjà dû être remplacé quelques heures après les tests.

Dans un autre domaine, le rap des scientifiques du LHC (qui a été vu par plus de quatre millions de personnes) est maintenant devenu si populaire qu’il est proposé comme sonnerie de téléphone par la société américaine Funmobility.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur