Le m100 succède aux Palm III

Mobilité

Un nouveau venu dans la gamme des Palm : le m100. Plus petit, coloré et doté d’un capot amovible, il sera malheureusement vendu au même prix qu’un Palm IIIe : 1 500 F.

Clairement, c’est une nouvelle clientèle que vise Palm en lançant le m100. Une clientèle plus jeune et fervente de couleurs, mais avec les mêmes moyens financiers. Car on remarque encore une fois que chez Palm, le dollar est à 10 F. En effet, le m100 vendu 150 $ aux Etats-Unis débarque à 1 500 F en France. Les informations qui avaient filtré fin juillet se vérifient (voir édition du 25 juillet 2000).Livré avec une façade noire, le m100 s’offre le luxe d’une garde-robe comprenant 5 capots amovibles interchangeables. Argent, bleu pâle, vert pâle, bleu Pacifique ou rouge nacré, chacun devrait y trouver son compte, à condition bien entendu de débourser environ 200 F par capot.La nouveauté se loge aussi dans un petit “hublot” sur le capot qui permet de surveiller l’heure affichée sur l’écran de l’appareil. L’accès à cette fonction est simplifiée, avec une touche dédiée située à l’extérieur ce qui rend l’utilisation du réveil, à l’alarme présentée comme plus efficace, beaucoup plus commode.Arrondi sur les bords, le m100 est aussi légèrement plus petit que ses collègues de la série III, dont il prend le relais. L’écran perd ainsi près d’un quart de sa surface. Une nouvelle touche fait son apparition. Elle permet d’accéder directement à la nouvelle fonction “bloc note” et de griffonner quelques mots manuscrits à l’aide du stylet. Pour ensuite faire la synchronisation avec son ordinateur, Palm laisse de côté la station d’accueil et préfère ne livrer qu’un câble avec l’appareil. L’argument est celui de la “portabilité. Fonctionnant sous Palm OS 3.5 et doté de 2 petits Mo de mémoire, le m100 est disponible dès aujourd’hui.Pour en savoir plus :”La démonstration du Palm m100


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur