Le mail, ça rapporte !

Mobilité

Mieux que le mail gratuit, le mail payant… quand c’est le fournisseur qui paie le client évidemment. Avec tout de même l’obligation de lire des messages publicitaires.

On connaissait les services de courrier électronique gratuits. Maintenant on peut se faire payer pour lire son mail. Le site américain Yoyo Mail verse effectivement 5 cents américains pour tout courrier publicitaire reçu dans sa boîte aux lettres et, surtout, lus dans leur entier. C’est évidemment là que repose le principe. Il s’agit de courriers publicitaires animés spécifiquement destinés aux abonnés de Yoyo. Il faut donc attendre la fin de l’animation Flash pour avoir le droit de cliquer sur le message de confirmation de lecture. Et cela peut durer entre 10 et 20 secondes. A chacun d’estimer si l’attente en vaut le coût…

Une fois par mois, Yoyo envoie un chèque à tout utilisateur dont les gains sont supérieurs à 20 dollars. Et normalement, rien n’empêche d’encaisser un chèque en dollars sur un compte bancaire en francs.

Pour le reste, les services proposés par Yoyo Mail sont en tout point similaires à ceux de Hotmail par exemple. Une fois inscrit, on dispose d’une adresse de courrier du type xxx@yoyomail.com. On ne peut consulter son courrier que par l’intermédiaire du site de Yoyo.

Pour compléter l’attirail du surfeur payé, il existe également des services qui paient l’internaute pendant qu’il surfe. Une société française, Médiabarre, a récemment ouvert un tel service. Après quelques problèmes qui l’ont obligé à fermer son service pour quelques jours (voir édition du 18 janvier 2000), il est de nouveau possible de s’y inscrire. Attention, là aussi, il faudra supporter une bannière publicitaire, celle-ci étant affichée à l’écran en permanence.

Pour en savoir plus : Yoyo Mail


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur