Le Maire de Paris pioche des idées numériques dans la Silicon Valley

Mobilité

Bertrand Delanoë effectue actuellement une visite à San Francisco puis à Montréal. Une délégation d’acteurs IT français l’accompagne.

La Ville de Paris cherche sa muse munérique aux Etats-Unis. Entre le 19 et le 22 avril, Bertrand Delanoë, accompagné d’une délégation de représentants du secteur numérique en France, effectue une visite à San Francisco pour fêter le dixième anniversaire du pacte d’amitié qui lie les deux villes. A l’issue de cette visite, une convention sur les Villes Numériques (Digital Sister Cities) devrait être signée entre les deux mégapoles.

Alors que la municipalité de Paris doit présenter d’ici la fin du printemps un programme de chantiers numériques qui portent notamment sur le déploiement du haut débit dans la capitale (voir édition du 1er mars 2006), San Francisco constitue un terrain d’observation très intéressant. Ne serait-ce que sur le volet du Wi-Fi. Bertrand Delanoë pourrait se montrer inspiré par le marché public remporté par Google et Earthlink qui vont déployer un réseau sans fil pour couvrir la métropole américaine (voir édition du 7 avril 2006).

Le Maire de Paris devrait également effectuer une visite au siège social de Google de Mountain View et dans les studios de Lucas Films avant de partir pour le Canada.

Cap Digital très présent dans la délégation

De quoi impressionner la délégation des “Frenchies”. On y trouve notamment des représentants de jeunes pousses dans les jeux vidéo et les effets spéciaux comme Attitude Studio, Darkworks, Mc Guff Line, Actimagine ou Baracoda.

Ces sociétés ont un point commun : elles font partie du pôle de compétitivité francilien Cap Digital que le gouvernement français a choisi de soutenir dans ses efforts de développement (voir édition du 12 juillet 2005). D’ailleurs, Jean-Pierre Cottet, président du pôle précité, figure dans cette délégation, tout comme Florence Parly, Présidente de l’Agence régionale de Développement.

Deuxième étape : Montréal. Ce déplacement intervient dans le cadre d’une rencontre de l’Association internationale des maires francophones. Là aussi, une convention sera signée entre Paris et Montréal. Elle portera notamment sur les biotechnologies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur