Le marché de la DRam se porte mal

Mobilité

Les fabricants de DRam ont vu leur chiffre d’affaires global chuter de 19 % entre les troisième et quatrième trimestres 2007.

Selon les analystes, le quatrième trimestre 2007 a été un véritable “désastre” pour les fabricants de mémoire vive DRam. A en croire les analystes d’iSuppli, le chiffre d’affaires global sur l’ensemble du secteur est passé de 7,97 à 6,5 milliards de dollars (de 5,36 à 4,37 milliards d’euros) entre les troisième et quatrième trimestres, soit une baisse de 19 %.

Les ventes ont chuté de 40 % par rapport au quatrième trimestre 2006 et les 10 plus grands fabricants de DRam observés par iSuppli ont enregistré une chute séquentielle de leur chiffre d’affaires.

La baisse de chiffre d’affaires au dernier trimestre s’explique essentiellement par une baisse du prix de vente moyen de 31 % par rapport au trimestre précédent. Le déclin est également le résultat d’une hausse de 17 % de la production unitaire de DRam qui a contribué à saturer le marché.

A titre de comparaison, la production unitaire de DRam n’avait augmenté que de 9,7 % au troisième trimestre et enregistre habituellement une croissance de seulement 10 % chaque trimestre. Le secteur de la DRam doit également faire face à des stocks excédentaires, ce qui favorise les prix à la baisse, observent les analystes.

Il y a une leçon à tirer du désastre du quatrième trimestre sur le marché de la DRam. Dans ce jeux où l’on fait monter les enchères, aucun fournisseur n’en sort gagnant et c’est l’ensemble du secteur qui en essuie les pertes”, a déclaré Nam Hyung Kim, directeur et analyste pour les CI de mémoire et les systèmes de stockage chez iSuppli. “Les fabricants de DRam de premier niveau peuvent générer de meilleurs profits que la moyenne du secteur lorsque l’industrie est en bonne santé et uniquement lorsque l’offre et la demande sont raisonnablement équilibrés.

Plutôt que de mener une politique de la terre brûlée consistant à augmenter la production pour acquérir des parts de marché, les fabricants de DRam de premier niveau devraient essayer de redevenir rentables en rationnalisant la croissance d’approvisionnement.”

Les grands fournisseurs de DRam se sont engagés en 2007 dans de vastes programmes d’investissements dans l’espoir de s’accaparer le marché et d’écarter les petites concurrents, ajoute Nam Hyung Kim. Mais même si cette stratégie réussit, elle ne produira que des bénéfices à court terme. Lorsque la rentabilité revient sur le marché, de nouveaux concurrents arrivent en masse.

“Tant que les fournisseurs ne modifieront pas leur stratégie, ce jeu d’échelle naïf continuera à coûter chaque année au secteur de la DRam”, indique l’analyse. Le problème de la rentabilité est d’autant plus important sur le marché de la DRam que les exigences liées aux dépenses en immobilisations augmentent.

iSuppli pense que le secteur de la mémoire devra dépenser plus de 100 milliards de dollars par an jusqu’en 2020 simplement pour maintenir les taux de croissance actuels“, ajoute Nam Hyung Kim. “En effet, la nouvelle génération d’usines de fabrication de galettes de silicium 18 pouces coûtera une véritable fortune à partir de 2015 à raison de 10 milliards de dollars par usine. L’industrie du secteur doit réfléchir à la manière de faire évoluer ses stratégies concurrentielles pour générer une rentabilité suffisante pour soutenir ce type de croissance.”

Traduction de l’article DRam makers suffer ‘disastrous’ revenue drop de Vnunet.com en date du 4 février 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur