Le marché de l’antivirus entre les mains de Microsoft et des cybercriminels

Cloud

Selon Kaspersky Lab, l’activité crimeware a doublé en un an. Les éditeurs doivent être en mesure de répondre à toutes les menaces.

Selon Kaspersky Lab, l’avenir de l’industrie antivirus est entre les mains de Microsoft et de la communauté criminelle qui sévit sur Internet.

Selon Eugene Kaspersky, directeur des recherches antivirus du laboratoire Kaspersky, “la volonté de Microsoft d’introduire des produits antivirus pour les PC personnels, les postes de travail et MS Exchange fera sur le marché l’effet d’un pavé dans la mare”, commente Eugene Kaspersky, directeur des recherches antivirus dans sa propre société d’édition de solutions de sécurité IT. Celui-ci affirme que Microsoft ne reproduira pas les erreurs commises il y a 12 ans, lors du lancement de son antivirus.

“Microsoft accordera une attention toute particulière aux exigences de ses clients, notamment en termes de rapidité de détection et de réaction face à un nombre d’attaques croissant, de mises à jour fréquentes et de technologies proactives”, a-t-il ajouté.

Mais Eugene Kaspersky a également déclaré que les pirates, ainsi que l’évolution constante des programmes malveillants, dessineront l’avenir des antivirus.

“Le phénomène de ‘crimeware’ a littéralement doublé au cours des 12 derniers mois, ce qui signifie clairement que l’activité criminelle sur Internet a suivi la même évolution sur cette période.”, a-t-il signalé.

Selon lui, la lutte contre le cybercrime est une tâche complexe, pour la simple raison qu’Internet n’est délimité par aucune frontière physique.

Il estime que les sociétés antivirus, qui ne seront pas en mesure de répondre à la prolifération du crimeware, perdront automatiquement des parts de marché.

Eugene Kaspersky s’attend également à une augmentation du nombre d’attaques sur Linux, Mac OS et sur les smartphones.

Traduction d’unarticle de Vnunet.com en date du 14 juin 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur