Le marché des puces à son plus haut niveau

Mobilité

Les ventes de semiconducteurs ont atteint, en octobre dernier, leur plus haut niveau historique. Il s’est vendu pour 13,4 milliards de dollars de composants en un mois.

Le précédent record datait de novembre 1995, juste avant le début de la crise des mémoires. Il s’était vendu à l’époque près de 13,2 milliards de dollars de puces électroniques. Mais cette fois, ce n’est plus le marché du PC qui dope les ventes des fabricants. Le secteur est tiré par la téléphonie mobile et les équipements pour les infrastructure d’Internet.

La hausse atteint 23,3% par rapport aux chiffres d’octobre 1998. Enfin sortie de la crise, l’Asie connaît une croissance de 35,6%, devant les Etats-Unis (15,5%) et l’Europe (10,4%). Sur douze mois, la croissance du marché mondial atteint 15,6% et dépasse les prévisions des experts de l’association de l’industrie des semiconducteurs (SIA). Le secteur devrait plus progresser encore l’année prochaine, avec une croissance estimée à 21%. En 2001, le chiffre d’affaires global de l’industrie des composants devrait franchir le cap des 200 milliards de dollars (environ 1300 milliards de francs).

Le site de la SIA


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur