Le marché des serveurs progresse au deuxième trimestre

Cloud

Le secteur informatique des serveurs se porte bien sur la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique. Une croissance à deux chiffres qui profite essentiellement à IBM.

Plus de 21 % de croissance ! Le marché des serveurs sur la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) a connu au deuxième trimestre 2003 une croissance à deux chiffres avec plus de 373 000 unités commercialisées pour un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dollars, selon le cabinet d’étude Gartner. Si les besoins en renouvellement du matériel commencent à se faire ressentir, notamment du fait de l’évolution des technologies, “la faiblesse du dollar a été un critère significatif dans la hausse de la demande”, estime Karen Benson, vice-président du Gartner Group. Le marché a notamment été soutenu par la forte demande (37 % de croissance) en Afrique et Moyen-Orient.

C’est IBM qui connaît la meilleure progression (41 %) avec plus de 63 000 machines vendues. Il n’en reste pas moins deuxième avec près de 17 % de parts de marché derrière HP qui, avec plus de 146 000 serveurs distribués, conserve sa première place. Malgré une progression de 20,9 %, il occupe encore un bon tiers du marché avec près de 40 % des parts. Cependant, un rapport d’IDC place IBM à la tête des ventes mondiales de serveurs au deuxième trimestre avec plus de 30 % du marché.

Sun Microsystems en chute libre

Avec 29 % de progression, Dell occupe la troisième place (55 000 machines commercialisées pour près de 15 % des parts). Fujitsu-Siemens s’en tire honorablement : ses 25 500 serveurs placés lui offrent près de 7 % du marché et une progression qui frôle les 23 %. Beaucoup plus inquiétant est le cas de Sun Microsystems dont l’activité commerciale chute de plus de 18 %. Le constructeur a vendu moins de 20 000 machines et n’occupe plus que 5,2 % du marché. Les autres constructeurs se partagent les 17 % restants avec plus de 63 000 serveurs vendus. Mais ils connaissent une progression de 16 % seulement, inférieure à la moyenne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur