Le marché des tablettes accuse un petit coup de mou

MobilitéTablettes
tablette-IDC

Selon IDC, les ventes mondiales de tablettes ne cessent de reculer au fil des trimestres. Toutefois, les nouveaux ordinateurs portables convertibles en tablettes tirent leur épingle du jeu.

Selon les derniers chiffres d’IDC, les ventes de tablettes reculent pour le deuxième trimestre consécutif. Après -3,2% de ventes en glissement annuel sur le quatrième trimestre, c’est une baisse de 5,9% qui est enregistrée sur le premier trimestre 2015, avec seulement 47,1 millions de tablettes écoulées.

Apple reste le leader du secteur, avec 26,8% de parts de marché, mais affiche des ventes en baisse de 22,9% sur un an.

Samsung s’en sort bien, avec 19,1% de PDM, mais là encore un recul des ventes, de 16,5%. Le top 5 est complété par Lenovo (5,3% de PDM, en forte croissance de +23%), Asus (3,8%) et LG (3,1%).

Le marché des tablettes arrive donc rapidement à saturation et propose un rythme de renouvellement plus faible que celui des smartphones, ce qui en limite les perspectives de croissance à moyen terme, relève Silicon.fr.

Il faut également compter avec les machines deux-en-un, des ordinateurs portables convertibles en tablettes, qui sont devenus le cheval de Troie d’Intel et de Microsoft pour contrer – avec succès – la montée des tablettes.

Tout est donc question de point de vue. Doit-on considérer les deux-en-un comme des tablettes ? Ou les tablettes comme de simples ordinateurs portables sans clavier ? La frontière entre les deux formats devient de plus en plus floue.

Une chose est sûre, si le marché des tablettes est en repli, le secteur combiné “tablettes+notebooks” affiche une belle santé.

 

Crédit image : rzoze19 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur