Le marché du divertissement sur mobile va exploser à moyen terme

Mobilité

Selon Juniper Research, le marché va passer de 17 milliards de dollars en
2006 à 77 milliards de dollars en 2011.

Le marché du divertissement sur mobile va connaître une croissance telle qu’il pèsera 47 milliards de dollars d’ici 2009.

Les analystes de Juniper Research estiment que le marché du divertissement sur mobile tous domaines confondus (jeux d’argent, contenu pour adultes, jeux vidéos, musique et télévision) dépassent actuellement les 17 milliards de dollars à l’échelle mondiale.

Selon ses estimations, la télévision sur mobile et les jeux en ligne de masse décolleront véritablement à compter de 2009, où le marché pourrait atteindre 47 milliards de dollars. Il devrait culminer à 77 milliards de dollars d’ici 2011.

Le marché mondial sera dominé par les zones Asie-Pacifique et Europe. Sur la période 2006 à 2011, l’Asie-Pacifique totaliserait 37% des recettes mondiales dans le secteur du divertissement sur mobile, contre 35% pour l’Europe.

La musique sur mobile représente actuellement le segment le plus important du secteur avec 80% des recettes générées par la vente de sonneries. La seconde catégorie, “l’infotainment”, qui regroupe divers produits d’informations, de sport et de loisirs, demeure largement dominée par les écrans de veille.

Mais la domination du marché mobile par ces produits clés devrait considérablement fléchir au cours des prochaines années, avec la banalisation croissante des toutes dernières technologies de réseau sur mobile et l’éventail de plus en plus étendu d’applications de divertissement, très appréciées des consommateurs, qui sont aujourd’hui disponibles sur n’importe quel téléphone portable.

Selon Juniper Research, les revenus générés par les jeux vidéo et par la télévision sur mobile dépasseront d’ici 2011 ceux de la musique sur mobile, et ce, en dépit d’une forte croissance du produit généré par les services de téléchargement.

La valeur des paris sportifs dépassera également celle du secteur de la musique. L’activité de prise de paris sur mobile étant par ailleurs l’un des rares segments du marché du divertissement sur mobile qui ne subira pas une érosion des tarifs.

“Tous les participants de la chaîne de valeur du secteur du divertissement sur mobile verront des opportunités exceptionnelles s’offrir à eux dans les années à venir”, explique Bruce Gibson, consultant senior chez Juniper Research. “Le style de vie très actif, que l’on observe dans les pays développés ou dans les pays en voie de développement, amène les consommateurs à exiger des moyens de divertissement et de détente où et quand ils le désirent” .

“La croissance des revenus disponibles, le développement des nouvelles technologies mobiles et la métamorphose du téléphone portable en un outil de communication et de divertissement multifonctions permettront aux clients d’obtenir ce qu’ils souhaitent d’une manière qu’ils n’avaient jusqu’alors jamais cru possible.”, poursuit l’expert IT.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 29 novembre 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur