Le marché européen des PC a été plutôt stable au 1er trimestre

Mobilité

Selon le Gartner, les ventes en Europe de l’Ouest ont reculé de 0,7%. Le marché professionnel a gelé ses investissements, mais les ventes de PC portables et de netbooks sauvent la mise.

Alors qu’il estimait, début mars, que l’année 2009 allait être marquée par une chute historique des ventes d’ordinateurs dans le monde, le cabinet Gartner vient de dévoiler ses résultats du premier trimestre pour l’Europe de l’Ouest. Ils sont moins alarmants que prévu : le marché européen des PC reste plutôt stable, et enregistre un léger recul de 0,7% par rapport à la même période en 2008, ce qui correspond à 15,3 millions d’unités écoulées.

Le marché professionnel semble gravement pâtir de la crise économique et du ralentissement des investissements des entreprises dans le renouvellement de leur parc informatique : ce segment, en Europe de l’Ouest, a chuté de 20% au premier trimestre. Les ventes européennes sur le marché grand public, dynamisées notamment par la bonne tenue des ventes de PC portables et de netbooks, a permis au marché d’éviter une chute trop importante.

En Europe de l’Ouest, HP reste le leader incontesté, avec une part de marché de 22,8% au premier trimestre 2009 (+1,2% en un an). Mais il reste talonné de près par le taïwanais Acer, qui occupe 22,1% du marché, et a connu une impressionnante progression de près de 32% de ses ventes en une seule année.

Asus peut dire merci à ses netbooks

Dell monte sur la troisième marche du podium, avec 10,6% de part de marché, mais, victime de la baisse des ventes des PC de bureau sur le marché professionnel, le constructeur américain a vu ses ventes chuter de 22%.

Toshiba se classe quatrième, avec des ventes en hausse de 20,3%. Asus, quant à lui, a vu ses ventes de PC bondir de 43,4% en Europe (4,8% de parts de marché) grâce au succès grandissant de ses netbooks EeePC.

Un marché français tiré vers le haut grâce aux PC portables

Dans l’Hexagone, les ventes d’ordinateurs ont ralenti, avec une croissance de seulement 3,2% pour le premier trimestre 2009, soit 2,5 millions d’unités écoulées. Cette croissance est supérieure à la moyenne européenne, mais elle a sérieusement chuté par rapport aux 12% de hausse enregistrés au dernier trimestre 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur