Le marché français des PC a défié la crise au 4ème trimestre 2008

Mobilité

En Europe comme en France, les ventes de PC au dernier trimestre 2008 ont connu une croissance de plus de 10%, grâce notamment au succès des netbooks.

Le marché des PC en Europe occidentale a bien résisté à la crise pendant le dernier trimestre de l’année 2008, avec une progression de 12,1% par rapport à la même période en 2007, selon une étude publiée par le cabinet Gartner. Il s’est ainsi écoulé 20,1 millions d’ordinateurs au quatrième trimestre en Europe de l’Ouest. Sur l’année 2008, la croissance s’est maintenue : +17,2%, soit 66 millions d’ordinateurs vendus dans cette région.

Les netbooks tirent tout particulièrement leur épingle du jeu : les 2,5 millions d’unités écoulées en Europe de l’Ouest au quatrième trimestre ont ainsi permis de ne pas voir le marché des PC accusé un recul sensible dans un climat jugé morose.

“S’il n’y avait pas les mini-ordinateurs portables, tout le marché de l’Europe occidentale aurait connu un déclin certain. Cela n’est pas de bon augure pour 2009, puisque nous prévoyons une détérioration de la situation économique”, a estimé Ranjit Atwal, analyste chez Gartner.

Les netbooks et les PC portables tirent aussi les ventes vers le haut en France

Le marché français des PC n’est pas en reste. Selon le cabinet d’analyses, il a même défié la mauvaise conjoncture économique. En effet, rien que sur le dernière trimestre 2008, il s’est vendu 3,2 millions d’ordinateurs, soit une croissance de 13%. Et Noël est passé par là : pendant la période des fêtes, la demande à été très forte : +32% par rapport à la même période en 2007. Encore une fois, ces bons résultats sont en partie dus à l’intérêt croissant des consommateurs pour les netbooks : le Gartner estime que les ventes sur ce créneau ont progressé de 40% au quatrième trimestre, et de 15% concernant les PC portables d’entrée de gamme.

Acer reste toujours le constructeur numéro un en France, avec une part de marché de 24,7% au quatrième trimestre, et des ventes en progression de 9,7% sur un an. Hewlett-Packard talonne le Taïwnais de près, en s’adjugeant 24,2% de parts de marché, soit une croissance assez remarquable de 19,7% de ses ventes dans l’Hexagone. Dell reste sur le troisème marché du podium avec ses 10,2% de parts de marché (+1,2%).

Mais l’ascension la plus fulgurante revient à Asus qui, grâce notamment au succès de ses eeePC, a vu ses ventes augmenter de plus de 172%. Il voit ainsi ses parts de marché passer de 3,4% fin 2007 à 8,1% au dernier trimestre 2008. Quant à Toshiba, il se place en cinquième position, avec ses 5,6% de parts de marché, soit une progression de 15,1% en un an.

Toutefois, l’année 2009 s’annonce bien moins florissante pour le marché français. “Nous n’avons pas pris toute la mesure de la récession, et le pire reste encore à venir”, pronostique Isabelle Durant, analyste pour le cabinet Gartner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur