Le marché français des PC progresse de 17 %

Cloud

Si les ventes d’ordinateurs progressent en France au cours du troisième trimestre, le marché connaît un ralentissement sur le segment des portables et le renouvellement des machines en entreprise.

Avec près de 1,6 million d’ordinateurs commercialisés au troisième trimestre 2004, le marché français des PC connaît une progression de 17 % par rapport à la même période un an auparavant, selon le cabinet d’études Gartner. Un joli résultat qui place la France au-dessus de la moyenne du marché EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique) qui enregistre une progression globale de 13 %. Tous les constructeurs bénéficient de cette envolée mais de manière inégale. Les ventes d’IBM progressent ainsi de seulement 2,1 % tandis que celles d’Acer explosent avec près de 143 % de progression.

Des résultats inférieurs aux prévisions“Cependant, en raison d’une baisse des ventes de portables et d’un ralentissement du cycle de remplacement des PC de bureau professionnels, les résultats enregistrés au troisième trimestre 2004 sont légèrement inférieurs aux prévisions”, estime Gartner. Si le segment des PC de bureau progresse de 18,4 %, celui des portables est en ralentissement avec moins de 13 % de progression contre plus de 30 % l’année précédente. En ce qui concerne les ventes en direction du grand public, les portables enregistrent une croissance de 33,5 % tandis que les ordinateurs de bureau se contentent de 9,3 %.

Si la France reste, sur les offres de la rentrée, le pays de la zone Europe le plus dynamique, “ce phénomène s’affaiblit car les promotions sont maintenant disponibles tout au long de l’année”, prévient le cabinet d’études. La part des ventes d’ordinateurs destinées au grand public représente 48 % du marché français.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur