Le marché mondial des serveurs progresse de 10 %

Cloud

Si la reprise économique n’est toujours pas au rendez-vous, le marché des serveurs semble se porter plutôt bien globalement. Si HP le domine, c’est Dell qui a su le mieux tirer son épingle du jeu.

C’est HP qui, au niveau mondial, domine le marché des serveurs sur le premier trimestre de l’année 2003 avec 29,1 % des parts. Le groupe informatique, qui inclut désormais les produits Compaq, est suivi par Dell qui s’accapare 20,2 % du marché, selon le cabinet d’études Gartner qui vient de publier son analyse. Mais là où le fabricant texan progresse de près de 28 %, HP marque une hausse de 3,6 % seulement. Si IBM montre également une belle progression – supérieure à 20 % – il reste en 3e place avec “seulement” 13,6 % de parts de marché, tandis que Fujitsu Siemens s’offre la meilleure progression (près de 30 %) pour un total 2,3 % des parts. Sun Microsystems est le grand perdant : non seulement il fait à peine mieux que Fujitsu Siemens avec moins de 5 % du marché, mais il est de plus le seul des cinq constructeurs mondiaux à afficher une progression négative (- 13,2 %). Même les “autres” constructeurs qui détiennent 28,5 % de parts de marché restantes, progressent de plus de 6 %.

Retours sur investissement rapides “Le marché mondial des serveurs offre de meilleures performances qu’attendu au cours du premier trimestre 2003”, souligne Shahin Naftchi, analyste principal chez Gartner, “mais la crainte d’une guerre durable en Irak, combinée à une économie faible, a continué à influer sur les dépenses IT. En conséquence, le cycle de vie des gros systèmes a été allongé et les grands comptes ont préféré retarder les investissements en ce sens, préférant des retours sur investissement rapides.” D’où les mauvais résultats de Sun, notamment. Il s’est tout de même vendu 1 226 278 pièces, soit une progression supérieure à 10 %.

Le marché américain connaît même un meilleur résultat avec 13,2 % de progression globale. Dell y arrive en tête avec plus de 27 % des parts suivi de HP (25,3 %), IBM (12,3 %), Sun (5,9 %) et Gateway (0,7 %). Ces deux derniers fabricants perdent plus de 17 % de leurs parts. Les “autres” constructeurs détiennent le reste du marché, soit 28,7 % au total. Malgré ces résultats honorables, “la question principale est de savoir quand la reprise économique aura lieu”, suggère Joseph Gonzalez, autre analyste du Gartner. Une question pour le moment sans réponse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur