Le meilleur d’IBM pour les serveurs Netfinity

Régulations

Big Blue veut intégrer ses technologies haut de gamme à un jeu de composants destinés aux futurs serveurs Netfinity à base de processeurs Merced.

Nous allons combiner le meilleur de la technologie IBM -ce qui a servi pour les jeux olympiques de Nagano et la fabrication de Deep Blue- avec le meilleur de l’architecture Wintel pour créer un matériel hors du commun.” Bill Colton, directeur de la division Netfinity, expose avec beaucoup de conviction les plans de sa société en matière de serveurs milieu de gamme. Big Blue a en effet l’intention de doper les performances de ses machines en portant sur plate-forme Intel les composants et les technologies qui équipent ses serveurs haut de gamme. Les futures machines intègreront On Forever, un système capable de faire monter en puissance les capacités de haute disponibilité d’un serveur en gérant plus de processeurs et plus de mémoire. Le système de clusters utilisera quant à lui la technologie d’interconnexion des serveurs parallèles SP RS/6000 ce qui permettra aux deux types de serveurs de communiquer. IBM explique aussi qu’il aura recours à des connecteurs à base de céramique dans ses machines, ce qui autorisera des communications plus rapides entre les puces, à chaleur et énergie égales. Selon le constructeur, le nouveau jeu de composants sera plus rapide et offrira de meilleurs performances pour le clustering que les jeux de composants standard à base de Merced. Une affirmation toutefois démentie par Intel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur