Le Microdrive d’IBM séduit l’industrie du MP3

Cloud

Plusieurs fabricants de baladeurs MP3 envisagent d’adopter le support de stockage IBM Microdrive pour offrir 6 heures de musique enregistrées sur la surface d’une pièce de monnaie !

Plusieurs constructeurs de baladeurs MP3 songeraient à choisir le Microdrive, le disque de stockage miniature d’IBM pour enregistrer les fichiers musicaux téléchargés depuis le Web. Très controversé parce qu’il permet la copie illicite, le format de compression MP3 permet de lire des enregistrements avec une qualité proche du CD audio, sachant qu’environ 1 Mo de données permet de restituer une minute de musique.

Depuis que le fabricant Diamond a ouvert la brèche en lançant son baladeur MP3 Rio, de nombreux constructeurs s’attaquent au marché prometteur de la musique numérique (voir édition du 8 mars 1999). Or le support Microdrive a tout pour plaire pour accueillir les titres des artistes. Lancé l’automne dernier par IBM pour les appareils photos, il pèse moins lourd qu’une pile AA et occupe la surface d’un grand timbre. Son disque interne a la taille d’une pièce de monnaie. Comparé aux cartes mémoires de type MemoryFlash, le Microdrive possède un coût moindre par Mo. Surtout, son modèle à 340 Mo peut stocker cinq fois plus d’informations ! Autrement dit, il pourrait stocker jusqu’à six heures de musique non-stop.

L’industrie musicale verra certainement d’un mauvais oeil l’association de ce support avec le MP3 puisqu’elle condamne depuis le début la diffusion de ce format de fichier (voir édition du 1er février 1999). En réponse, les éditeurs comme Sony (voir édition du 26 février 1999) se sont mobilisés pour travailler sur un nouveau standard sécurisé qui devrait être diffusé à la fin de l’année .

Pour en savoir plus : Microdrive IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur