Le MiniPod en quête d’une technologie de stockage

Mobilité

La rumeur d’un éventuel MiniPod soulève une question cruciale : quelle technologie de stockage pourrait-il embarquer pour moins de 200 euros ?

Présente sur tous les sites de spéculations, la rumeur de la commercialisation d’un MiniPod (voir édition du 24 décembre 2003) déborde même dans quelques grandes publications internationales. Le lancement par Apple d’un tel produit correspondrait à une phase de maturation du marché et de renforcement de la concurrence. Avec l’arrivée de mastodontes comme Dell, ou de marques connues comme Napster, la Pomme ne commettra pas l’erreur de se faire voler un marché qu’elle a défini et aidé à créer. Mais la rumeur résiste-t-elle à l’étude des options technologiques ? Quelle technologie embarquer dans un périphérique de ce type, qui doit par définition prendre moins de place que l’actuel iPod, pour obtenir un prix de vente inférieur à 200 euros ? Rappelons que l’iPod le moins cher est actuellement vendu à 350 euros. Les différents sites qui ont relayé l’information avancent différentes hypothèses à ce sujet. Première possibilité : l’utilisation de mémoire Flash, une rengaine qui circule sur quelques forums de fans. Problème : si le MiniPod dispose des 2 à 4 Go de mémoire qu’on lui prête, l’utilisation de mémoire Flash risque de faire s’envoler son prix : les modèles concurrents coûtent déjà plus de 100 euros pour 256 Mo ! De plus, Steve Jobs avait annoncé au lancement de l’iPod que l’utilisation de ce type de mémoire avait été mise de côté. Conclusion : exit la mémoire Flash.

L’option disque dur

Deuxième solution avancée : un disque dur. Plusieurs technologies et plusieurs formats s’affrontent : les formats des disques retenus varient entre 1,8 et 1 pouce (entre 4,57 et 2,54 cm), l’actuel iPod utilisant un volume de 1,8 pouce qui permet désormais de disposer de jusqu’à 40 Go sur son baladeur. Toshiba fournit à Apple les volumes qui sont au coeur de l’iPod. La production de ces périphériques au format carte de crédit est en plein essor : 600 000 par mois d’ici mars 2004. Mais si le prix d’un disque dur 1,8 pouce entre dans les critères retenus, difficile de l’imaginer intégrer un MiniPod. Une autre option existe, venant de Hitachi, qui rivalise justement sur ce marché. Les deux équipementiers commencent à se livrer une guerre qui devrait entraîner une baisse des prix. Surtout, Hitachi dispose d’un produit concurrent : le Microdrive. Racheté à IBM fin 2002, il atteint désormais les 4 Go dans un format de 1 pouce. Utilisée principalement dans des appareils photo, cette technologie de stockage particulièrement compacte serait bien adaptée à un éventuel MiniPod. Mais comme la mémoire Flash, le problème de son coût demeure : entre 170 et 210 dollars (135 à 170 euros) pour les constructeurs ! Pas de Microdrive dans le MiniPod, donc ! Toshiba devrait pourtant essayer de rattraper son rival dans le courant 2004, avec un disque dur de 1 pouce lancé au Consumer Electronics Show en janvier. Reste à savoir si la société pourra fournir des disques à des prix plus bas…

Technologie alternative

Autre piste non explorée : l’utilisation d’une technologie de stockage développée par Cornice Inc, une start-up du Colorado, et basée sur un nombre plus retreint de pièces. Les volumes de stockage appelés Storage Elements (ou SE) sont très solides et surtout très petits. Le SE est déjà utilisé dans des produits de Rio, Thomson/RCA et iRiver. La production de volumes de 1,5 Go a commencé au deuxième trimestre 2003. De quoi stocker 600 MP3, deux heures de film de qualité VHS, voire 136 photos d’une résolution de 4 mégapixels ! Autant dire que c’est un candidat idéal pour un MiniPod ! Selon Cornice, les baladeurs numériques utilisant cette technologie pourraient être commercialisés à moins de 200 dollars. En revanche, la petite société n’a pas annoncé de disques à 2 ou 4 Go. Du coup, difficile d’imaginer quel sera le type de stockage entrant dans un dérivé plus petit de l’iPod, même si la solution de Cornice se présente comme l’une des plus adaptées pour un modèle d’entrée de gamme. De quoi discréditer la rumeur du MiniPod. Du coup, les plus récentes spéculations, comme celle de PowerBook Central, ne tablent plus sur un seul MiniPod mais sur toute une gamme ayant des destinations différentes ! Un modèle à faible capacité et très résistant destiné aux sportifs, et un autre d’entrée de gamme (entre 100 et 150 dollars), multicolore (jusqu’à 10 couleurs). Une chose est sûre : si la rumeur ne s’avère pas, les sites de rumeurs risquent de se voir particulièrement discrédités !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur