Le ministère américain de la Justice porte plainte contre EMC

Cloud

Le spécialiste du stockage aurait eu recours à la corruption et au gonflement de ses prix pour obtenir des contrats auprès d’agences fédérales.

Le Department of Justice (DoJ) américain a annoncé avoir porté plainte contre le spécialiste du stockage EMC. Cette plainte a été déposée devant le tribunal de Little Rock, dans l’Etat de l’Arkansas, par Norman Rille et Neal Roberts, au nom des Etats-Unis.

Le département de la Justice accuse EMC d’avoir fourni aux administrations américaines de fausses déclarations pour des produits et des services informatiques dans “de nombreux contrats gouvernementaux”, et ce, des années 1990 à aujourd’hui.

EMC aurait mis en place des pratiques malhonnêtes dans le cadre de ses contrats avec des administrations américaines. Le spécialiste du stockage aurait ainsi délibérément fait de fausses déclarations concernant ses pratiques commerciales pour faire payer plus cher ses contrats avec des agences fédérales qui souhaitaient s’équiper de produits estampillés EMC.

Le leader mondial des solutions de stockage aurait aussi joué la carte de la corruption en reversant de l’argent et en distribuant des objets de valeurs à quelques partenaires et consultants, ce qui aurait eu pour conséquence de provoquer des conflits d’intérêt.

Sur le site Internet d’EMC, le groupe IT n’a pas officiellement réagi face à ces accusations.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur