Le Mobile 2013 : le choc des géants

Marketing
LeMobile2013

A une semaine de l’ouverture du salon LeMobile 2013, Renaud Menerat, Président de User ADgents, partage cette tribune libre sur l’avenir mobile du commerce

Le chocs des géants, que nous annonce la prochaine conférence Le Mobile 2013, illustre avant tout l’importance du « mobile » dans la mutation que notre civilisation, que le monde, tel que les quadragénaires comme moi l’avons connu, ait en train de subir. Et que ce soit pour les hommes ou la nature, l’économie ou la tectonique des plaques, ces changements d’ère ne se font que rarement sans affrontements entre géants, souvent aux dépends des espèces les moins adaptées.

 

L’une des 10 révolutions qui vont changer notre vie

 

En lisant le Figaro Magazine du 8 Février, le mobile figurait en bonne position -aux côtés de la techno-médecine, de l’impression 3D et de la voiture sans conducteur- parmi les dix révolutions qui allaient changer notre vie. Dans un article ayant le mérite d’être synthétique, clair et plutôt juste on y recensait les différents rôles que le Smartphone y jouerait, tour à tour porte-monnaie, médecin ou encore carte d’embarquement.

 

Le mobile n’est pourtant que le premier enjeu de cette révolution. Nous ne sommes qu’à l’âge de pierre de cette nouvelle humanité pour qui le mobile n’aura été que le feu permettant au numérique de se libérer.

 

Rendre le monde connecté

 

Et c’est bien ce qui aiguise l’appétit des géants autour de ce « petit » écran. Cette capacité à faire sortir le numérique des foyers et des bureaux ; à préfigurer  – au-delà du Smartphone – la capacité de l’homme à rendre le monde entier connecté : les hommes, les objets, la nature et les animaux…; à abolir la frontière entre le online & le offline, le clic et le mortar.

 

En terme économique, cette révolution se traduit par un formidable bon en avant, permettant au numérique de sortir des 10% – 15% qui lui sont aujourd’hui promis, pour adresser 100% des enjeux.

 

Dans quelques (dizaines ?) années, nous ne comprendrons certainement pas comment une machine à laver pouvait essorer « offline », comment un point de vente pouvait ne pas présenter le nombre de « like » (si ce terme existe encore) sur un produit, pourquoi des gens pouvaient offrir des récompenses pour un chien perdu, comment pouvait-on s’inquiéter à l’idée de ne pas voir éteint le gaz avant de partir en vacances…

 

L’affrontement n’est donc pas limité aux usuals suspects comme Google, Facebook ou Apple. Wall-mart, Toyota, Visa, SAP, Omnicom… la plupart de ces dinosaures du Fortune 500 sont aujourd’hui dans la course.

 

Bien évidemment chaque secteur n’a pas la même exposition à ce nouveau monde, mais tous sont frappés. Et certains en mourront même !  Au moment où Facebook rachetait Instagram près d’un milliard de dollars, Kodak, entreprise phare du Dow Jones dans les années 70, déposait le bilan après 131 ans d’existence…

 

La musique & le jeu, les média & les télécommunications – bien sûr -, sont déjà des secteurs où « le mobile » a changé la donne. Et, au-delà de l’économie, l’éducation, la défense, la culture, la santé ou encore la politique sont engagés dans ce changement profond…

 

Le mobile ou le web en temps réel

 

Dans cette numérisation de notre environnement, le mobile ne s’inscrit pas que comme un libérateur qui permet à l’internet d’étendre son territoire. En abolissant les distances il raccourcit également le temps, comme l’imprimerie ou le téléphone en leur temps.

 

Il accélère encore la diffusion de l’information avec une désintermédiation toujours plus forte. Nous sommes désormais en prise directe et 24/7 avec le monde, nécessitant par la même la mise en place d’infrastructures dîtes cloud et de big data pour assurer le traitement de ces données.

 

Un ensemble de données proposant progressivement une copie, une empreinte numérique de notre vie en temps réel, de plus en plus fidèle à son modèle.  Une consolation en attendant que la téléportation (1) et l’immortalité (2) ne fassent des progrès.  Bienvenue donc, cette fois-ci, dans la vie .com

 

* « L’Impensable hasard, non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques» de Nicolas Gisin

** « La Mort de la mort. Comment la techno-médecine va bouleverser l’humanité » du Dr Laurent Alexandre

 

Pour en savoir plus sur Le Mobile, édition 2013

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur