Le mode CL3 à l’origine des pertes de mémoire du Mac

Cloud
Information - news

Le développeur Glenn Anderson pense que le problème affectant la mémoire des Mac est dû à la non-reconnaissance du mode CL3, un mode qui définit les paramètres de traitement des informations de ladite mémoire. La solution passe par une reprogrammation de la mémoire.

Glenn Anderson, l’un des développeurs du serveur de mails d’Eudora (Eudora Internet Mail Server) est intervenu sur le site xlr8yourmac pour préciser la nature des problèmes qui affectaient la mémoire lors de la mise à jour du firmware d’Apple (voir édition du 4 avril 2001). Selon lui, c’est l’EEPROM, une mémoire morte chargée d’indiquer la présence de la barrette mémoire à l’ordinateur, qui est en cause. “Les informations contenues dans l’EEPROM d’un module DIMM ne se conformaient pas aux standards de la PC 100 en particulier, il n’y avait pas de paramètres pour le mode CL3, mais seulement pour le mode CL2. J’ai pu réparer cela en obtenant les spécifications techniques de la DIMM (sur le site Web du fabricant), et j’ai reprogrammé l’EEPROM avec des paramètres pour les modes CL3 et CL2. La DIMM fonctionne bien maintenant.” Merci Glenn, mais quand on ne sait pas réaliser cette manipulation, que faire ? Les modes CL2 ou CL3 sont des modes de définition de la cadence de travail de la mémoire. Ils donnent l’indication du nombre de cycles de processeur nécessaires pour écrire ou lire certaines instructions. Plusieurs types existent : 222/322/333. Apple demande que ses machines utilisent des mémoires répondant aux normes du Jedec, le comité chargé de spécifier les normes de la mémoire. Il est donc nécessaire, avant de lancer la mise à jour du firmware, de s’assurer que la mémoire est bien compatible. Glenn Anderson a développé un utilitaire, DIMMCheck, pour le vérifier.

Un freeware pour diagnostiquer les incompatibilités

Mais Glenn va même essayer d’aller plus loin en fin de semaine. “L’EEPROM [d’une mémoire, Ndlr] peut être reprogrammée de manière logicielle, mais j’aurais besoin du détail de plusieurs problèmes de DIMM et plus de détails sur le matériel utilisé avant de pouvoir faire un programme que n’importe qui pourrait utiliser. J’ai un programme intitulé DIMMCheck disponible sur mon site Web. Il lit le contenu de l’EEPROM et devrait identifier les DIMM problématiques. Si les gens ayant des DIMM problématiques peuvent le faire fonctionner, copier les résultats et me les envoyer par e-mail à dimms@mactcp.org.nz, je regarderai si je peux faire un ‘réparateur’ ce week-end.” Sympathique démarche, mais qui risque de le noyer sous un abondant courrier. La solution revient sans doute plus vraisemblablement à Apple et aux vendeurs de mémoire, qui vont devoir mettre en garde leurs clients sur les problèmes qui peuvent être rencontrés et fournir des mémoires véritablement compatibles.

Pour en savoir plus :Le freeware de Glenn Anderson (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur