Le monde entier bientôt dans la poche ?

Cloud

Les sociétés Ismap ou Maporama proposent aux utilisateurs d’un organiseur Palm de télécharger des cartes plus ou moins interactives pour trouver leur chemin. Attention, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous?

A défaut d’avoir un plan de ville, un Palm peut suffire pour trouver une adresse. C’est du moins ce que promettent Ismap et Maporama, à condition d’avoir d’abord téléchargé un petit module de navigation et la carte de la ville souhaitée. De la petite bourgade à la capitale, ces deux sociétés concurrentes publient sur le Web des plans graphiques pour ne plus se perdre, et à l’avenir retrouver un restaurant ou un cinéma tout proche

Autant l’affirmer d’emblée, les services disponibles actuellement incitent à la modération. Ismap propose pour sa part quelques cartes interactives suffisamment “souples” pour aider quelqu’un à se repérer. D’abord, il faut télécharger un logiciel d’affichage adapté, sans oublier les données. Pour une carte de Paris, le total une fois installé sur le Palm pèse 455 Ko, soit tout de même le quart de la mémoire d’un Palm IIIx.

Sur le site d’Ismap, un menu déroulant donne pour l’instant le choix limité à une dizaine de cartes dynamiques. Environ 2 000 villes devraient être disponibles début avril grâce à un partenariat avec un géant du secteur. “Nous avons signé un accord avec TeleAtlas, qui couvre 60 % de la population en Europe. Les cartes seront élargies aux villes européennes d’ici deux mois”, poursuit Ivan Lorne.

Le logiciel et la carte de votre bourgade installés sur le Palm, il suffit d’indiquer le nom d’une rue. Ce peut être une place, un pont ou un rond-point, car Ismap fait la distinction. Vient ensuite, après une dizaine de secondes de calcul, l’affichage de la carte interactive centré sur la rue recherchée. La lecture est-elle facile ? D’abord, on regrette l’absence de repérage précis pour les monuments, les places publiques ou les administrations. Ils sont simplement représentés par des polygones, tandis que les rues sont figurées par des lignes droites. Les noms des rues ne sont pas directement affichés ; il faut les sélectionner du bout du stylet pour en faire apparaître le nom sur le bord supérieur gauche de l’écran. Autrement dit, l’utilisateur doit consentir un effort de concentration pour se repérer. Il est vrai que l’affichage monochrome ne facilite pas les choses, et l’on guette avec envie l’arrivée de cartes en couleurs.

Chaque déplacement vers la gauche ou la droite, chaque zoom implique un nouveau calcul de l’affichage. Conséquence, il faut patienter à nouveau plus d’une dizaine de secondes avant de reprendre la main, ce qui fait regretter que les concepteurs n’aient pu exploiter un peu de cache en mémoire pour éviter le recalcul systématique de la carte. La moindre erreur de manipulation devient donc vite agaçante.

Les choses devraient changer, si l’on en croit le président d’Ismap. La prochaine version d’Ismap Inside apportera des niveaux de gris, et l’on pourra faire apparaître les stations de métro, en faisant disparaître les rues. Le voyageur pourra télécharger des icônes pour signaler la présence des hôtels, des restaurants ou des stations-service. “On ne peut pas signaler chaque hôpital ou chaque jardin car le Palm dispose de peu d’espace mémoire, et cela demanderait des temps de calculs plus longs”, regrette Ivan Lorne.

Pour sa part, la société Maporama s’est limitée au téléchargement d’une carte figée. Son catalogue, qui regroupe actuellement 2 500 communes, est disponible là encore gratuitement. Bientôt élargi à l’Europe, il s’étendra aux Etats-Unis et à l’Asie avant la fin mars. L’intérêt est-il au rendez-vous ? Les fichiers images statiques empêchent de rechercher instantanément sur son Palm une rue ne figurant pas sur la carte. Une nouvelle recherche d’adresse oblige donc à se connecter sur le site AvantGo, qui diffuse pour l’instant Maporama en avant-première. Sans compter que la résolution de l’image laisse un peu à désirer et ne facilite pas la lecture.

Bref, les cartes électroniques sur le Palm ne manqueront pas d’atouts lorsque leur utilisation sera plus intuitive et plus rapide. En attendant, le support papier continuera de satisfaire plus d’un internaute…

Pour en savoir plus :

* Ismap

* Maporama

* Avantgo (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur