Le MP3 karaoké est sorti !

Cloud

Lors de la conférence annuelle organisée par MP3.com, le site a dévoilé un accord avec une filiale de Motorola pour distribuer des titres au format MP3i (pour interactif). Un lecteur et un plug-in pour WinAMP existent déjà, ils permettent l’affichage des paroles lors de la diffusion du morceau. Un karaoké basique dont l’intérêt principal est avant tout de laisser entrevoir les possibilités d’enrichissement des fichiers audio.

Ah, les karaokés du samedi soir… Bon, d’accord, tout le monde n’est pas adepte, mais il y a des fans ! Ces derniers peuvent se réjouir : un nouveau format audio va leur permettre d’exercer leur talent à la maison, face à leur écran d’ordinateur. Pas d’excitation hâtive tout de même, il reste très basique. Annoncé à la fin de l’année dernière (voir édition du 4 janvier 2001), le MP3 interactif (MP3i) débarque sur le site de MP3.com. La société rachetée en mai par Vivendi Universal (voir édition du 21 mai 2001) vient en effet de passer un accord avec First International Digital (FID), une filiale de Motorola, et SongDog Network. MP3.com fournit plus de 2 500 titres, ses partenaires les encodent au format MP3i et il les distribue ensuite en ligne.

Pour l’heure, un seul baladeur supporte le format : le lecteur iRock!600 de Motorola. Mais Songdog distribue aussi un lecteur multimédia et il existe aussi un plugin pour WinAMP (tous deux sont en téléchargement sur myirock.com). Le résultat ressemble à une présentation Power Point ultra basique, mais ça marche : les paroles s’affichent en surbrillance de manière synchrone avec la voix de l’artiste. Prévenants, les éditeurs proposent même des titres instrumentaux. Le format possède un avantage indéniable : il est compatible avec le MP3 ; un fichier MP3 passe sur un lecteur MP3i et de la même manière un morceau MP3i peut donc être lu sur un lecteur uniquement MP3, sans que l’on puisse voir les paroles naturellement.

Mais où est donc passé BlueMatter ?

Au-delà du karaoké, le MP3i prouve bien qu’il est possible d’enrichir le format MP3 d’informations textuelles. On peut ainsi prévoir l’arrivée de liens, de vidéos etc., c’est d’ailleurs ce qui serait dans les cartons. C’est à quoi aspirait Universal, mais aujourd’hui la Major paraît abandonner son format BlueMatter qui devait permettre d’inclure photos, biographie de l’artiste et paroles à la partie audio pure (voir édition du 11 janvier 2001). La musique dématérialisée gagnerait à enrichir ses morceaux de tels contenus, pourtant les nouveaux formats présentés se limitent au son uniquement. En effet ni le MP3Pro (voir édition du 15 juin 2001), ni l’Ogg Vorbis (voir édition du 26 juin 2001) n’en sont capables. MP3.com possède bien un accord d’exclusivité avec InterVideo pour proposer des fichiers dans un format MP3 “amélioré” (voir la page dédiée de MP3.com). Pour les lires, il est nécessaire de télécharger son lecteur baptisé WinRip, mais les textes, photos, biographies et autres censés accompagner les morceaux ne sont pas disponibles hors connexion. En effet, quand on lance un morceau au format MP3 “amélioré” le lecteur se connecte à MP3.com puis affiche les éléments dans un cadre. Le fichier ne contient en fait qu’un lien en plus. Dommage. Le MP3i va tout de même un peu plus loin.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur