Le MPLS sur les traces des VPN

Mobilité
Information - news

Annoncé depuis 4 ans, le MPLS (Multi-protocol label switching), qui permet une meilleure gestion des flux d’information à l’intérieur des réseaux, se positionne aujourd’hui de plus en plus dans l’entreprise, profitant de l’explosion des VPN et des intranets. Nortel Networks vient d’ailleurs d’annoncer qu’il le commercialisera pour mi-2001.

Nortel Networks, lors de son 7ème campus presse sur les réseaux privés virtuels, a annoncé son intention de commercialiser pour la mi-2001 la technologie MPLS (Multi-protocol label switching) au sein des VPN IP (voir édition du 14 décembre 2000). Depuis 4 ans, plusieurs constructeurs ont annoncé leur désir de se positionner sur ce secteur qui est véritablement présenté comme le prochain gros marché à l’image de ce que fut le Frame Relay. L’enjeu est tout simplement d’arriver à mettre de l’engineering dans les réseaux, c’est-à-dire à rendre le routage intelligent. Autrement dit, le protocole améliore les fonctions de routage des flux d’information. Jusqu’ici, les paquets IP prenaient le chemin le plus court, mais le système n’empêchait nullement les problèmes d’encombrement. Le MPLS permet d’accorder des niveaux de priorité aux flux d’information. Chaque paquet IP est dès lors labellisé afin de lui faire suivre une route définie à l’avance par l’opérateur. Ainsi, l’IP se voit doté d’une qualité de service qui n’était jusque là pas son fort, et qui devrait notamment permettre de garantir le temps réel pour le transport de l’image. En outre, le MPLS devrait apporter à l’IP de la vitesse, mais aussi de la sécurité. De quoi répondre de manière efficace aux attentes des entreprises, notamment dans le domaine des intranets et des VPN.

Des concurrents avec quelques longueurs d’avance

Nortel Networks, qui lance son offre MPLS, mise justement sur sa capacité à apporter des services à valeur ajoutée afin, dit-il, de se démarquer de son concurrent Cisco. Ce dernier a toutefois pris une réelle avance puisqu’il propose le MPLS depuis l’été 1999. D’autres, à l’image de Juniper, ont incorporé l’offre MPLS depuis moins d’un an. Pourtant, leur avance est tout de même à relativiser. Ainsi, selon l’aveu même de Cisco, l’équipementier n’aurait qu’une dizaine de clients à l’heure actuelle. Et dans un marché émergent où tout un travail d’éducation est à faire, les premiers ne sont pas toujours ceux qui récoltent…

Côté opérateurs, l’offre MPLS commence à trouver là aussi des clients. La filiale de France Telecom, Global One – qui intègre à son offre VPN IP la technologie MPLS depuis le dernier salon Interop – annonce avoir déjà plus d’une vingtaine de clients de type grand compte. Cegetel et Alcatel sont tous deux positionnés sur ce domaine notamment pour ce dernier avec le rachat de Newbridge. Lucent propose également un produit basé sur le MPLS, IP Navigator, depuis un an. La toute dernière version est disponible depuis octobre, mais ne s’adresse qu’aux opérateurs et pas directement aux entreprises, à la différence de ses concurrents.

Le dernier acteur en date à avoir annoncé son intention de commercialiser prochainement la technologie MPLS est Cable & Wireless. L’opérateur commercialise depuis peu son offre en Grande-Bretagne, mais il se dit prêt à proposer le MPLS pour des services VPN IP dans le reste de l’Europe et aux Etats-Unis pour avril 2001. En mai dernier, Cable & Wireless avait racheté Ipergy, une société belge notamment spécialisée dans les VPN IP.

Pour en savoir plus :

* Le MPLS expliqué par la Fing (Fondation pour un Internet de nouvelle génération

* Le groupe de travail “MPLS” de l’IETF (en anglais)

* Le MPLS sur le site de Cisco (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur