Le MVNO Zéro Forfait adopte la facturation évolutive

Marketing

L’opérateur mobile virtuel (MVNO) Zéro Forfait décline ses Forfaits Libres, désormais soumis à un système de facturation évolutive.

Au rang des protestataires face aux tarifs de gros applicables à l’exploitation du réseau de Free Mobile, Zéro Forfait entérine sa confiance vis-à-vis de SFR et se recentre sur la déclinaison de ses formules Libres.

A défaut d’une baisse tarifaire, le MVNO (Mobile Virtual Network Operator) adopte un nouveau mode de facturation avec une évolutivité qui rappelle les offres Modulo de Prixtel.

L’abonné s’acquittera d’une contribution mensuelle variable, en fonction du cumul de ses appels téléphoniques, passés sur GSM, en 3G ou via outils de voix sur IP, pratique désormais tolérée, au même titre que le tethering (partage de connexion).

De telles conditions d’utilisation impliquent la segmentation de l’offre en deux forfaits : l’un sans accès Internet et l’autre associé à un quota data de 500 Mo (débit réduit au-delà).

La dimension modulaire induite en parallèle entraîne pour le consommateur une subdivision tarifaire à huit échelons, les prix variant de 3,99 à 19,99 euros par mois.

tarifs Zero Forfait

A noter cette incontournable limite de 2 heures par appel, pour un maximum de 100 correspondants par mois, critère également en vigueur pour les SMS.

En outre, la minute hors options (numéros spéciaux, communications vers l’étranger), à 35 centimes d’euro, s’affiche comme le point noir d’un tableau autrement attractif.

Alors que la France compte plus de téléphones mobiles que d’habitants, des initiatives telles que celle de Zéro Forfait se multiplient, mais ne sauraient relever d’une quelconque générosité.

Elles auraient plutôt trait à l’arrivée remarquée de Free Mobile, dynamiteur du marché télécoms et réelle menace pour les opérateurs mobiles virtuels, auxquels le P-DG Xavier Niel s’était pourtant engagé à offrir des conditions avantageuses pour exploiter son réseau.

Il n’en a rien été. Réunis sous la bannière du club Aternative Mobile, les MVNO n’ont pu que dénoncer “le simple abonnement mensuel d’accès (avant même le paiement des communications) à 2 euros HT par mois, soit plus cher que l’offre de détail de Free Mobile à 2 euros TTC/mois comprenant 1 heure de communication et 60 SMS“.

Zero Forfait formules libres

Crédit photo : © Aleksey Bakaleev – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur