Le N900 de Nokia sera disponible en avant-première chez The Phone House

Mobilité

Les boutiques The Phone House distribueront en exclusivité pendant quelques semaines, à partir de début décembre, la nouvelle tablette tactile N900 de Nokia sous Maemo 5, seule ou accompagnée d’un forfait.

La nouvelle tablette Internet tactile de Nokia devrait se retrouver sous le sapin de certains mobinautes à Noël. Initialement, le N900 devait être commercialisé en France en octobre dernier pour 639 euros, mais il ne sera finalement disponible qu’en décembre.

Ainsi, The Phone House a réussi à décrocher, pour quelques semaine, l’exclusivité de la vente de l’attendue tablette Internet Nokia propulsé par l’OS Maemo 5, une variante de Linux, selon une information relayée par le blog MaemoFrance.

Le N900 sera proposé dans les boutiques The Phone House début décembre seul pour 539 euros, comprenant une offre de remboursement de 100 euros de Nokia, ou couplé à un abonnement  Bouygues Telecom (NeoPro) pour 69 euros, Orange (Star 3h) pour 159 euros, ou SFR (Illimythics 3h) pour 79 euros.

Rappelons que le N900 de Nokia intègre un écran tactile confortable de 3,5 pouces assorti à un clavier coulissant AZERTY. Il embarque également un processeur ARM Cortex-A8 cadencé à 600 MHz, comme dans l’iPhone, dispose d’1Go de mémoire, de l’API graphique OpenGL ES 2.0 et d’une mémoire interne extensible de 32 Go.

La tablette tactile dispose par ailleurs du navigateur Web Mozilla, compatible avec la technologie Flash, des connectiques 3G+, Wi-Fi et Bluetooth, une puce A-GPS, un émetteur FM et un appareil photo numérique de 5 Mégapixels.

L’arrivée du N900 concrétise l’envie de Nokia de recentrer ses activités autour des smartphones. En octobre dernier, le constructeur avait annoncé une réorganisation de ses activités mobiles, en créant deux nouvelles branches dans ce secteur : l’une est consacrée aux simples terminaux mobiles, tandis que la seconde se focalise sur les smartphones, un marché où Nokia estime avoir perdu des parts de marché ces derniers mois, concurrencé par l’iPhone d’Apple, par les BlackBerry ou les nouveaux terminaux sous Google Android.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur