Le Net, terrain d’expression et de partage des passions

Mobilité

Selon Pew Research Center, 80% des Américains en ligne collectent des
informations sur leurs hobbies ou générer du contenu sur leurs centres
d’intérêt.

Voila des statistiques d’usages de l’Internet qui vont rassurer la nouvelle jeune pousse française Obiwi qui lance des e-magazines thématiques dans une logique de “médias participatifs”.

Les Américains passent de plus en plus de temps sur Internet à chercher des informations sur leurs passes-temps favoris ou écrire en ligne sur leurs sujets de prédilection. Une récente étude* du Pew Research Center, un institut américain d’enquêtes et de sondages marché, révèle que plus de 80% des Américains disposant d’une connexion Internet affirment avoir été sur le Web pour collecter des informations sur ce qui les passionne ou mettre eux-mêmes en ligne des informations sur leurs centres d’intérêt.

Que ce soit sur le sport, la cuisine, le jardinage, les voyages ou des passions bien plus spécifiques : Internet est le nouveau carrefour des amateurs en tout genre. Le Web est devenu non seulement un outil de recherche d’informations, par exemple sur la généalogie de sa famille ou comment cuisiner diététique, mais aussi un moyen de communiquer avec d’autres internautes sur ses passions.

Le formidable succès de Wikipedia est l’illustration de l’essor des ” hobbyists”, selon le terme anglo-saxon. Sans être forcément experts du Web, de plus en plus de gens mettent en ligne et échangent des informations sur leurs intérêts. L’engouement pour les blogs illustre également la démocratisation de ce partage d’informations.

Le royaume des amateurs

“L’Internet est le nouveau terrain de jeu des amateurs”, expliquent Maggie Griffith et Susannah Fox, auteurs de l’étude. Le sondage montre ainsi que près d’un tiers des personnes connectées à Internet surfent chaque jour sur des sites dédiés à leurs passions.

Le profil de ces utilisateurs-amateurs ressemble à celui des grands consommateurs d’Internet en général : celui d’un homme entre 18 et 50 ans, ayant fait des études supérieures et disposant d’une connexion haut débit.

“S’informer et informer les autres sur ses centres d’intérêts est un des comportements les plus courant sur le Web, au même titre qu’acheter ou lire les actualités en ligne”, assure les auteurs de l’étude. Lire ses mails, acheter en ligne, se “sociabiliser”, trouver un travail, une maison, une voiture ou encore gérer ses actifs comptent parmi les autres types de comportements observés sur le Web.

Source Pew Internet and American Life Project Survey, étude réalisée entre le 15/02/07 et le 07/03/07, 1492 personnes interrogées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur