Le Nexus One de Google a du mal à séduire les Américains

MobilitéOS mobilesSmartphones

Une semaine après sa sortie, le Nexus One de Google ne se serait vendu qu’à 20 000 exemplaires aux Etats-Unis, d’après le site Flurry. Son modèle de distribution est-il en cause ?

Un peu plus d’une semaine après son lancement aux Etats-Unis le 5 janvier dernier, les premiers chiffres de ventes du Nexus One sont décevants.

Selon la firme américaine Flurry, qui propose des outils d’analyse, de déploiement et de monétisation d’applications mobiles aux développeurs, le premier smartphone de Google, fabriqué par HTC et lancé en partenariat avec l’opérateur T-Mobile, ne se serait vendu qu’à 20 000 exemplaires la première semaine de sa commercialisation sur le sol américain.

Ces estimations sont peu encourageantes, quand on sait que l’iPhone 3G d’Apple, distribué par AT&T, s’était vendu à 500 000 exemplaires seulement deux jours après sa sortie aux Etats-Unis en 2007, tandis que la deuxième génération, l’iPhone 3G S, avait séduit 1,6 million de consommateurs une semaine après son lancement (juin 2009),mais cette fois dans 8 pays et non pas seulement aux Etats-Unis.

Pour autant, les mobinautes ne sont pas réticents à l’idée d’utiliser un smartphone propulsé par Google Android. Selon le site Flurry, le Droid de Motorola sous Android, connu sous le nom de Milestone en France, aurait rencontré un plus grand succès : il se serait vendu à 250 000 unités, sept jours après sa sortie en novembre dernier…

Comment expliquer cet échec ? Certains consommateurs critiquent le mode de distribution choisi par Google : le Nexus One ne peut être acheté que via un site Internet dédié, pour 529 dollars nu, ou couplé à un abonnement T-Mobile pour 179 dollars, avec un engagement de deux ans.

Les mobinautes qui veulent donc tester et toucher ce fameux smartphone avant de l’acheter n’en ont donc pas la possibilité en boutique. Un vrai frein à l’achat… Surtout que Google n’a pas encore lancé de campagnes de publicité de grande envergure pour faire connaitre son nouveau joujou.

Le Nexus One pâtit aussi de quelques mauvais retours client. D’après certains sujets publiés sur le forum d’aide dédié au Nexus One, certains consommateurs américains éprouveraient beaucoup de difficultés -voire n’arriveraient pas du tout- à connecter leur smartphone Google au réseau 3G de T-Mobile.

Le souci pourrait provenir du réseau de l’opérateur T-Mobile, et non pas du Nexus One. Certains Américains, qui utilisent d’autres types de mobiles, ont également constaté de leur côté des difficultés à se connecter au réseau 3G de T-Mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur