Le Nino de Philips mord la poussière

Mobilité

L’assistant numérique Nino, équipé du système d’exploitation allégé Windows CE, sera le dernier des PC de poche de la marque hollandaise. La raison ? Des ventes décevantes selon son constructeur…

Alchimie manquée avec le système d’exploitation Windows CE, ou difficulté de briller aux côtés des grands de l’informatique mobile ? Toujours est-il que déçu par les ventes de son PC de poche Nino, Philips veut jeter l’éponge et assure qu’on ne l’y reprendra plus : la gamme Nino ne sera pas renouvelée. Le constructeur néerlandais préfère se recentrer vers les appareils dédiés à la voix et aux données, comme les téléphones mobiles reliés à Internet. “Philips continuera de vendre et d’assurer la maintenance des produits Nino durant le cycle de vie de la gamme, mais ne prévoit pas de lancer à l’avenir de nouveaux produits sur le seul secteur des PC de poche”, a indiqué dans un communiqué Tim Mashman, responsable marketing des produits grand public chez Philips. L’appareil a été lancé pour la première fois en juillet 1998.

Pour en savoir plus : Le Nino de Philips (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur