Le Nokia Kinetic Device, prototype tout simplement étonnant

MobilitéOS mobiles

Son châssis plie et ne rompt pas. Le Nokia Kinetic Device n’est qu’un prototype de smartphone, mais il semble être la promesse d’un avenir fait d’appareils dont la solidité et l’intuitivité seraient fonction d’un étrange critère : la flexibilité.

Etonnant terminal que ce Kinetic Device de Nokia. Son châssis tout entier plie, mais ne rompt pas. Flexible comme les écrans OLED que Samsung prévoit d’intégrer à ses smartphones, ce prototype laisse entrevoir un avenir fait d’appareils mobiles dont la solidité à toute épreuve serait paradoxalement fonction de la malléabilité.

Les dénommés 800 et 710, représentants de la gamme Lumia et du renouveau de Windows Phone, restent toutefois les vedettes incontestées du Nokia World 2011.

Après eux, un déluge de produits affublés d’un sobriquet évocateur (“Asha”, pour “espoir”) et auréolés d’une mission de démocratisation de la téléphonie mobile au sein des marchés émergents.

Pourtant, ce Kinetic Device, en qualité d’ambassadeur d’une promesse, d’un avenir si lointain et si proche à la fois, retient irrésistiblement le regard.

Il est encore à l’état de prototype, mais les quelques heureux qui ont eu la chance de le prendre en main en disent le plus grand bien.

Morceau de génie pour certains, cet ovni des télécoms fait une apparition remarquée et se pose en prolepse de circonstance,  alors que Samsung aurait justement dans ses cartons des smartphones munis d’écrans OLED souples.

Sans peur et sans reproche, ni plus de pression sur un marché inexistant, Nokia se rappelle au bon vieux temps des rêves d’enfant pour imposer sa définition et surtout son concept des téléphones du futur.

Comme l’expliquent nos confrères de Gizmodo, le Kinetic Device ouvre l’usage traditionnel de tels produits à des fonctionnalités additionnelles telles que le zoom d’un simple mouvement du poignet.

Ses extrémités dépliées, ce mystérieux appareil peut accélérer la vitesse de lecture d’un morceau de musique, pour rétablir une cadence normale d’un simple mouvement dans le sens inverse.

A terme, cette technologie qui implique également les quatre coins “intelligents” du terminal pourrait se prêter à une expérience de navigation Web, voire au jeu vidéo.

On n’en sait guère plus à son propos, mais ce voile d’inconnu ne lui confère que plus d’attrait.

Voici les vidéos de CNet et IntoMobile :

Crédit photo : Copyright Pocket-lint.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur