Le nouveau lecteur de Real Networks se veut universel

Mobilité

L’ambition affichée de RealOne 2.0 est de devenir le player universel pour chaque utilisateur de PC, quel que soit le format du fichier qu’il veut écouter ou regarder. Mais il s’appuie tout de même sur les applications de ses concurrents.

Un seul lecteur pour écouter ou visualiser des contenus numériques au format Real, Windows Media ou Quicktime. Tel est le discours qui accompagne la sortie de la nouvelle version 2.0 de Real One, le lecteur multimédia de Real Networks. La première mouture avait déjà été présentée comme un player universel, regroupant les fonctions de streaming de Real Player avec celles de boîte à musique de Real JukeBox (voir édition du 24 septembre 2001). La version 2.0 ajoute donc de nouveaux formats, ainsi que la lecture de DVD vidéo, la gravure de CD, l’impression de jaquettes, etc.

Seulement, si le discours marketing est très complet, le produit qu’il décrit l’est finalement un peu moins. Tout d’abord, RealOne n’est effectivement capable de rendre la totalite de ces services que dans sa version payante. De plus, la lecture de fichiers aux formats concurrents, supportée dans la version gratuite, tels Windows Media ou QuickTime Mpeg-4 n’est possible qu’à la condition que les logiciels de Microsoft et d’Apple soit effectivement installés sur la machine. Le premier faisant partie intégrante de Windows, cela ne pose pas vraiment de problème. Mais pour le second… Sans parler des mises à jour de codecs qui, vraisemblablement, ne seront pas prises en charge par Real One. Petite pierre dans le jardin de l’universalité ? Cela dit, le lecteur Real One en version gratuite reste tout de même très complet et surtout indispensable pour avoir accès à un grand nombre de contenus disponibles en ligne. Il n’est pour l’instant téléchargeable qu’en version anglaise.

Article modifié le 22 août 2002


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur