Le nouveau serveur de Real supporte les formats Windows Media

Mobilité

Helix, le nouveau serveur de streaming audio/vidéo de RealNetworks, supporte désormais le WMA et le WMV de Microsoft, ainsi que le MPEG-4. Au delà d’une ouverture au format concurrent, Real annonce la mise à disposition des codes sources de sa technologie de streaming. Une stratégie qui lui permettra de déployer ses formats sur les appareils de diffusion futurs, lesquels dépassent le seul cadre des PC.

RealNetworks annonce un nouveau serveur de streaming audio/vidéo, le Helix Universal Server. Celui-ci supporte désormais les formats concurrents Windows Media Audio (WMA) et Video (WMV), qui viennent s’ajouter aux formats maison (RealAudio et RealVideo). Une intégration surprenante quand on connaît la frilosité de Microsoft à partager ses technologies. “Nous nous sommes bien évidemment assurés d’obtenir toutes les autorisations nécessaires”, assure Cédric Gurgand, porte-parole de RealNetworks France, qui n’entrera pas dans les détails. Aux formats de Microsoft s’ajoute le récent MPEG-4, ce qui permet à l’Helix de couvrir l’ensemble des médias numériques, y compris le MPEG-2 et le QuickTime d’Apple.

Selon l’éditeur, ce nouveau serveur représente un gain de 100 % en termes de performances par rapport à la précédente version RealSystem 8. “A configuration matérielle égale, Helix diffuse environ deux fois plus de contenu qu’avant”, précise le responsable de Real en France, “il est même un peu mieux optimisé sous Linux.” Helix est disponible pour Linux, Unix et les serveurs Windows. Autre nouveauté avec Helix, Real a décidé de ne plus baser ses tarifs sur le nombre de connexions simultanées mais sur des débits avec des configurations de 2, 10, 20 et 40 Mbits/s, à partir de 4 000 euros environ. Helix s’accompagne naturellement d’un encodeur, le Helix Producer, qui supporte notamment le dernier codec RealVideo 9, l’effet “Surround” avec le Real Audio Surround et les connexions Firewire.

Une technologie en Open source

Si Helix se veut la “première plate-forme ouverte permettant la création de produits et d’applications de streaming pour tous les formats, tous les systèmes d’exploitation et tous les appareils”, RealNetworks a décidé de pousser la stratégie d’ouverture beaucoup plus loin en livrant les sources de sa technologie via l’Helix Community. “Nous sommes arrivés à la conclusion que pour que le streaming se déploie au-delà de l’univers des PC, il fallait changer les règles et ne pas rester sur un système propriétaire”, explique Cédric Gurgand. Ainsi, chaque constructeur ou éditeur qui voudra implémenter la technologie Real dans ses appareils (téléphones mobiles, PDA, décodeurs numériques, etc.) ou ses applications (vidéo et voix sur IP, vidéosurveillance, etc.) pourra développer son système en accédant gratuitement aux sources des technologies serveurs de RealNetworks via le programme “Powered by Helix”. L’éditeur se rémunère ensuite sur les royalties reversées sur chaque vente. Les sources des technologies de diffusion ne seront pas disponibles avant la fin de l’année, “le temps de bien préparer les conditions d’accès”, précise le porte-parole, et sous 90 jours pour celles du player. Une politique radicalement opposée à celle de Microsoft qui travaille en circuit fermé en proposant, pour quasiment chaque type d’appareil, un système d’exploitation adapté (Windows XP, Pocket PC, Media Center Edition, Singer…). Un travail et des coûts insurmontables pour RealNetworks qui voit son avenir dans cette politique Open source avec rémunération à la clé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur