Le nouvel iBook répond à tous les besoins

Mobilité

Demandez à un propriétaire d’iBook actuel de faire la liste de ce qui lui manque et regardez le nouvel iBook : incroyable, c’est la même chose ! Petit, léger, puissant, DVD, CD-RW, haute résolution, FireWire, Airport, port VGA, sortie AV, plastique de toute beauté, prix adapté… Il ne manque rien au nouvel iBook… Ah si, la poignée !

Si vous connaissez quelqu’un qui utilise un iBook, faite donc ce petit test : demandez-lui ce qu’il désirerait pour que sa machine soit parfaite. Et écoutez bien sa réponse : dans la majorité des cas, il vous dira déjà que sa machine est parfaite (évidemment, sinon il ne l’aurait pas acheté), mais qu’il manque quand même des hauts parleurs stéréo, un écran un peu plus grand, une autre prise USB, le FireWire quand il ne l’a pas, un graveur de CD-RW, un micro intégré, et une meilleure carte graphique. Et le tout dans un boîtier un peu plus petit et un peu plus léger. Enfin, quand vous poussez l’utilisateur en question dans ses derniers retranchements, il vous fait remarquer que la machine garde facilement la poussière sous le plastique… Maintenant regardez le nouvel iBook, il s’est refait une beauté… Hors l’écran qui n’a pas changé de taille bien que sa résolution ait, elle, augmenté, il répond trait pour trait à la description faite.

Mieux et moins cher que la version précédente

En fait, pour ces retouches, l’iBook est véritablement passé sur la table d’opération : la puissance augmente, bien sûr et monte jusqu’à 500 MHz en standard sur toutes les machines. Il s’agit de la même fréquence que celle du TiG4 haut de gamme ! Seul le processeur n’est pas le même : G3 dans l’iBook, G4 dans le TiBook. La différence de génération change tout et, c’est vrai qu’on peut regretter la présence de cette puce un peu vieillissante. Pour le reste, Apple propose la machine dans 4 versions différentes, où seuls le lecteur optique et la quantité de mémoire changent ! On ne peut pas faire plus simple ! Au choix, lecteur de CD, DVD, graveur de CD ou combo DVD/CD-RW et de 64 à 128 Mo du bas de gamme à la machine “la mieux équipée”. La différenciation se fait par le prix : de 12 000 à 17 000 francs. Près de 1 500 francs de moins sur l’entrée de gamme, pour un saut de vitesse de 134 MHz, l’ajout de 2 Go sur le disque dur et un écran TFT 12 pouces de meilleure qualité.

Un haut de gamme doté d’un DVD / graveur de CD

Dans le même temps, le modèle avec lecteur de DVD profite lui aussi d’une baisse substantielle de son prix : 14 000 francs TTC au lieu de 16 000. Il sera sans doute toutefois difficile de suivre des films sur ce petit écran. Heureusement, la prise AV est là pour permettre le raccordement à un téléviseur. Dommage que le cordon ad hoc ne soit plus livré en standard. La valeur ajoutée sur la génération précédente, outre la modification du design, la prise USB et la prise VGA supplémentaire, n’est pas très importante : 34 MHz de fréquence processeur. L’iBook DVD précédent, sorti en septembre à l’Apple Expo, était déjà vraiment bien équipé ! C’est sur les modèles les plus chers que ce petit portable pour le grand public fait toute la différence : ajoutez 1 000 francs, et vous passez au modèle équipé du graveur de CD-RW (pour 15 000 francs TTC). Un tarif sans doute un peu élevé. Enfin, si vous êtes prêt à atteindre les 18 000 francs, l’iBook est capable d’embarquer un lecteur/graveur optique combiné. Un must dont tout le monde n’a peut-être pas besoin.

La nouvelle machine est donc véritablement très bien équipée, dans une fourchette de prix similaire à ceux de la concurrence, pour un encombrement bien plus restreint, un look d’enfer, et une plastique envoûtante. La carcasse de la machine coulée dans un plastique encore plus résistant que la version précédente rappelle la parenté au PowerBook, dont un exemplaire écrasé par une voiture de 1,7 tonne ce week-end en Suède continue de fonctionner sans problème, malgré son écran brisé. Tous les détails semblent avoir été réfléchis pendant des heures : la Pomme sur le dessus de la machine est dans le bon sens (détail plus “chic” qu’utile), toutes les prises externes sont regroupées sur la gauche de la machine, la prise casque, la plus proche de l’utilisateur, qui sert aussi de sortie vidéo, est bien placée, tout comme la sortie modem, qui ne gênera pas le raccordement au téléphone. Seule sans doute la prise vidéo VGA est-elle trop avancée. Le repose main est toujours aussi large, et la machine dispose enfin de hauts parleurs stéréo ! Il y a tout sur ce nouvel iBook. Mais attendez… Il manque quand même quelque chose : un tout petit détail pourtant bien pratique ! Où est donc passée la poignée ?

Pour en savoir plus :Le nouvel iBook sur le site d’Apple


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur