Le PaceBook, un portable couplé à une tablette PC

Mobilité

Le PaceBook est un produit innovant qui combine ordinateur portable et tablette PC en un seul produit. Une idée ingénieuse proposée par la société PaceBlade qui devrait lancer son produit cet été.

Les meilleures idées sont parfois les plus simples. Pourquoi s’encombrer d’un portable et d’une éventuelle future tablette PC quand on peut avoir les deux en un ? C’est ce que propose PaceBlade, une jeune entreprise américaine partagée entre la Californie et Taiwan, avec le PaceBook. Constitué comme un ordinateur portable (avec un design s’approchant de l’eBook d’Apple sans les couleurs et la poignée), le module écran LCD du PaceBook se détache du clavier pour se transformer en tablette PC. Son autonomie est assurée puisque les principaux éléments de l’ordinateur (processeur, disque dur, Ram…) y sont rassemblés. Les concepteurs de ce qui ressemble à un petit bijou ne se sont pas arrêtés en si bon chemin et, puisque l’écran est autonome, ils ont architecturé leur produit afin de pouvoir travailler en mode portrait. Une pression sur une simple touche fait basculer l’affichage du mode horizontal au mode vertical.

Un nouvel adepte de Transmeta

Pour le reste, le PaceBook bénéficie d’une configuration soignée mais traditionnelle, ou presque. En effet, pour le processeur, PaceBlade a fait le choix de Transmeta avec un 5600 cadencé à 600 MHz. Pour des questions d’économie d’énergie certainement, mais aussi de durée de vie. L’absence de ventilateur (non nécessaire avec les Transmeta) limite ainsi l’accumulation de poussière à l’intérieur du boîtier. Equipé à la base de 128 Mo de Ram PC133, la mémoire vive peut s’étendre à 384 Mo. L’écran LCD TFT de 12.1 pouces en résolution XGA (1 024 x 768) est intelligemment protégé par un verre de 2 mm d’épaisseur. Le disque dur, facilement interchangeable, est proposé en version 12 ou 30 Go. Et des emplacements supplémentaires pour batteries permettront d’étendre l’autonomie annoncée à 6-8 heures de l’appareil. Le clavier est remplaçable (ce qui n’est pas une raison pour renverser votre café dessus tous les matins) et ne comporte pas de charnières, qui ont tendance à s’user sur nombre de notebooks.

Le PaceBook se veut communicant et s’en donne les moyens côté interface et ports de communication : USB, Firewire, PC Card (PCMCIA de type II), RJ11 (prise modem) et RJ45 (Ethernet)… Ils ont même pensé à l’infrarouge qui, agrémenté d’une télécommande optionnelle, permet de transformer la tablette PC en écran de présentation qui s’accrochera facilement grâce à son emplacement pour trépied. Le tout dans un boîtier à peine plus grand que le format A4 (247 x 330 x 29 mm) pour 2,5 Kg (dont 1,7 pour la tablette PC). Livré avec Windows Me ou 2000, au choix, ainsi que des applications spécifiques comme la reconnaissance de l’écriture et de la voix, le PaceBook est, à première vue, un produit bien pensé qui ne devrait pas laisser indifférents les visiteurs du Cebit où il sera présenté. Une seule inconnue, son prix, qui ne sera dévoilé qu’après le CeBit, histoire de discuter des tarifs avec les revendeurs, certainement afin de positionner le produit. Lancement prévu pour cet été.

Pour en savoir plus : Le site de PaceBlade (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur