Le paiement mobile a encore du mal à trouver sa place

E-paiementMarketing
paiement mobile-GfK

Selon une étude GfK, la démocratisation du paiement sur mobile se heurte à plusieurs obstacles : sécurité des données, manque de convivialité des solutions et défaut d’équipements des commerçants.

Dans son étude FutureBuy 2014*, l’institut GfK constate que, malgré l’arrivée de diverses solutions de paiement mobile, à l’image de l’Apple Pay, celles-ci sont encore loin de susciter l’engouement auprès des mobinautes.

Ainsi, seulement 5% des transactions mondiales enregistrées sont effectuées à partir d’un terminal mobile.

Rien n’est perdu cependant. Le m-paiement n’en est qu’à ses prémices. « Actuellement, 28% des shoppers effectuent des paiements mobiles à raison de deux ou trois fois par mois. Bien que cela représente seulement une fraction des transactions globales, ce pourcentage montre qu’il existe une marge de progression importante », souligne Nathalie BOLLE, directrice de l’expertise Market Opportunities & Innovation chez GfK.

Fer de lance du paiement sur mobile : la région Asie-Pacifique, où 17% des consommateurs payent quatre à dix fois par mois via des solutions de m-paiement, 33% deux à trois fois par mois, et près de la moitié (46%), une fois sur une période de six mois.

Copyright : GfK
Copyright : GfK

Le paiement sur mobile doit encore se confronter à plusieurs obstacles. La sécurité reste le principal enjeu. Selon GfK, à peine 25% des sondés estiment que les paiements sur mobile sont 100% sécurisés.

Les consommateurs craignent également le vol de leurs données personnelles. 57% des personnes interrogées se disent préoccupées par “une éventuelle intrusion dans leur vie privée”.

L’étude montre par ailleurs que les solutions de m-paiement proposées demeurent “perfectibles”.

Le manque d’équipements chez les commerçants demeure un frein à l’expansion de ce moyen de paiement.

Un tiers des sondés souhaiteraient davantage régler leurs achats avec leur terminal mobile, une situation empêchée par le manque de matériels opérationnels en points de vente.

 

*Etude réalisée dans 17 pays (Canada, Etats-Unis, Mexique, Colombie, Brésil, Argentine, Pologne, Allemagne, France, Espagne, Roumanie, Bulgarie, Russie, Chine, Corée, Japon, Australie)

 

Crédit image : LDProd – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur