Le Palm enfin en couleur

Mobilité

Après de longs mois d’attente, la version en couleur du Palm arrive. Le monochrome serait-il enterré ?

L’an dernier, on pensait que l’arrivée des premiers PC de poche en couleur (et sous Windows CE) allait marquer la fin de l’hégémonie du Palm. Ce dernier a tenu bon, malgré son interface en niveau de gris. On peut donc parier sans trop de risque sur les chances de succès du Palm IIIc, première modèle de la famille Palm à afficher la couleur.

L’engin, commercialisé aux Etats-Unis au prix de 449 dollars (environ 3 000 francs sans les taxes), est livré avec 8 Mo de mémoire vive. Quatre nouvelles applications intègrent l’écran d’accueil pour tirer parti de la couleur. On remarque ainsi un gestionnaire de photos au format Jpeg, une calculette scientifique, une jeu de Backgammon et AvantGo. Ce module permet de télécharger des textes ou des données depuis un site Web.

Reste à savoir si l’écran tactile TFT en couleur ne consommera pas trop de ressources. Le Palm IIIc n’exploite pas des piles mais une batterie ion-lithium rechargeable. Le constructeur assure que son autonomie atteint deux semaines, ce qui correspond grosso modo à celle d’un modèle monochrome. Or il est de notoriété publique que la manipulation d’images et la gestion de l’écran couleur font descendre plus vite que de coutume la jauge de la batterie.

Pour en savoir plus : Le Palm IIIc


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur