Le Pentagone s’assure les services d’Iridium

Mobilité
Information - news

Les satellites d’Iridium, rachetés depuis peu, reprennent de nouveau du service. Le ministère américain de la Défense vient de passer un contrat avec le repreneur des 66 satellites d’Iridium.

Alors que le premier satellite d’Iridium s’est décroché de son orbite pour aller se désagréger dans l’atmosphère et qu’un deuxième est programmé pour suivre le même sort dans les prochains jours, le Pentagone vient de révéler qu’il avait passé un contrat avec le repreneur d’Iridium. Le ministère de la Défense va débourser 72 millions de dollars pour utiliser pendant 24 mois la constellation de satellites d’Iridium. Ce contrat assurerait un temps d’antenne illimité pour 20 000 utilisateurs. Le contrat évoque toutefois la possibilité d’étendre l’exploitation des satellites jusqu’à fin 2007 pour un montant de 252 millions de dollars.

Le communiqué du ministère américain de la Défense explique que les satellites d’Iridium, qui permettent de téléphoner de partout dans le monde, serviront à élargir les capacités de communication de la Navy, des forces spéciales, des opérations de secours, et à assurer les communications avec les bases polaires.

Au moment du rachat d’Iridium par Iridium Satellite LLC, ce dernier avait préconisé l’usage des satellites aux organismes gouvernementaux américains, à des organisations humanitaires ainsi qu’à quelques grandes infrastructures maritimes et aériennes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur