Le Pentium 4 en voie de démocratisation

Mobilité

D’après le cabinet d’études Lehman Brothers, Intel s’apprêterait à diviser par deux le prix de ses Pentium 4. Dans le même temps, Via Technologies serait sur le point de livrer ses premiers chipsets pour Pentium 4 avec contrôleur graphique intégré. De quoi assembler des machines équipées de P4 à bas prix, et reprendre un peu des parts de marché grignotées par AMD.

Il est beau mon Pentium 4, et pas cher ! Si l’on en croit le cabinet d’études Lehman Brothers, tel est à peu près le discours que devrait tenir Intel, en termes moins imagés probablement, dès la fin du mois d’août. En effet, selon l’analyste David Niles, le fondeur préparerait une drastique baisse du prix de ses Pentium 4 : pas moins de 50 % de réduction ! D’après ses estimations, le prix du P4 à 1,8 GHz, actuel haut de gamme, devrait passer de 562 à 260 dollars, soit une baisse de 54 % ! Il faut se souvenir que les dirigeants d’Intel n’ont pas caché leur intention de remplacer le PIII par le P4 dans les ordinateurs d’entrée de gamme avant la fin de l’année (voir édition du 20 juillet 2001). Ce qui ne pourra pas se faire sans une baisse de prix importante. AMD, l’éternel concurrent qui a gagné de nombreuses batailles dans la guerre qui l’oppose à Intel, n’a qu’à bien se tenir. Et devra sûrement suivre le rythme imposé par le leader. Une histoire qui se répète à l’envi.

Coïncidence des annonces, Via participe également au mouvement de démocratisation du Pentium 4. En effet, le prix du processeur n’est pas le seul critère pour faire une machine d’entrée de gamme. Il faut également souvent se passer de carte graphique. Dans ce cas, c’est le chipset qui est équipé d’un contrôleur qui effectue les calculs. D’après un article de The Register, Via Technologies serait sur le point de distribuer en petites quantités, pour le tester, un certain chipset P4M266 doté de la technologie graphique Savage 4 (voir édition du 7 avril 1999). Le P4M266 reprend les caractéristiques du P4X266 dévoilé lors du Computex de Tapei (voir édition du 12 juin 2001). Il supporte en effet le bus à 400 MHz du P4 avec au choix de la SDRam PC100 ou PC133, ou de la DDR SDRam PC1600 et PC2100. De quoi énerver Intel qui crie au vol de brevets. Le fondeur de Santa Clara prévoit de lancer son chipset i845 à la rentrée (on parle du 10 septembre), qui sera son premier supportant la SDRam. Or, le jeu de circuit de Via serait plus performant. Si, en plus, un nouveau chipset avec contrôleur graphique intégré débarque, Intel ne va pas apprécier. Il serait prévu pour le quatrième trimestre de cette année. Quoi qu’il en soit, l’arrivée du P4M266 correspond à la stratégie d’Intel qui consiste à imposer son P4 dans toutes les configurations. Reste à savoir si les fabricants suivront.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur