Le père du livre électronique a écrit son dernier chapitre

Marketing

Fondateur en 1971 du projet Gutenberg et considéré comme l’inventeur du livre électronique, Michael Stern Hart a été retrouvé sans vie dans sa demeure d’Urbana, Illinois.

Le père de l’e-book, ou livre électronique, a rendu son dernier souffle. Michael Stern Hart, décédé dans sa résidence d’Urbana (Illinois), laisse derrière lui un héritage de quarante ans : le projet Gutenberg et sa bibliothèque virtuelle multilingue.

C’est le 4 juillet 1971, à l’occasion de l’Independence Day américain, que Michael Stern Hart réalise la première “digitalisation” ou transcription informatique d’un document imprimé.

Il s’agit d’une copie de la déclaration d’Indépendance signée à l’origine en 1776 et marquant le début de l’ère moderne des Etats-Unis.

Le texte intégralement recopié au clavier, le jeune homme transmet alors à tous les membres de son réseau d’université le fichier ASCII qui en résulte.

Près d’un demi-siècle plus tard, le projet Gutenberg est toujours actif. Conforme au souhait de son créateur de mettre la connaissance entre les mains du plus grand nombre, il regroupe une banque sans cesse plus fournie d’oeuvres libres de droit.

Excepté l’air que l’on respire, les livres électroniques sont la seule denrée dont on puisse véritablement jouir à volonté“, prétendait Michael Stern Hart lors de sa dernière interview, au mois de juillet.

Web 2.0 oblige, le site officiel s’est doté en parallèle d’une page dédiée sur Facebook. Une dizaine de milliers de personnes suivent de près sa croisade multilingue contre l’ignorance et l’illettrisme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur